Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

Le Très Honorable Président de l’Assemblée nationale a pris part à la croisade d’évangélisation organisée par l’Eglise du Rocher

 

Organisée sous le thème " Préparez le chemin de l’Éternel", la croisade évangélique co-présidée par les Révérends pasteurs Denise Bucumi Nkurunziza et Marcello Tunasi s’est tenue au Siège Social International de l’Eglise du Rocher à Bujumbura. Le Très Honorable Gélase Daniel Ndabirabe, Président de l’Assemblée nationale et son épouse y ont pris part.

La croisade a été marquée aussi par des enseignements à l’endroit des leaders religieux, étatiques et juvéniles. Selon le Pasteur Marcello Tunasi qui distingue le péché qui émane de la nature des péchés traduisant les œuvres, la solution se trouve dans la délivrance en Jésus-Christ qui a tué le péché et pardonné les péchés par le mystère de la foi.

Le Pasteur MarcelloTunasi a centré sa prédication sur l’aveugle Bartimée et mendiant de Jéricho qui s’est dirigé vers Jésus pour bénéficier de la vue. Jésus attend donc que nous fassions nos premiers pas vers lui en foi, car là où il y a la vie, il y a toujours de l’espérance. Jésus-Christ était venu pour guérir Bartimée mais il attendait que ce dernier fasse son premier pas vers lui. L’aveugle devrait payer le prix de la détermination. La cécité a aiguisé son sens d’ouïe. Il a alors crié à tue- tête pour implorer le Messie de le guérir.

Prier fermement est le seul moyen de surmonter l’appât des biens matériels où siègent les démons, et les chicaneries entre les dirigeants des églises pour qui le corps domine l’âme, a indiqué le Très Honorable Président de l’Assemblée nationale dans son analyse sur les enseignements du Révérend Pasteur Marcello Tunasi.

S’appuyant sur le thème de la croisade, le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe s’est interrogé sur comment changer de mentalité pour assainir le chemin de l’Éternel. Trois étapes sont à franchir. D’abord, le corps domine l’âme, ensuite l’âme domine le corps, et enfin, l’esprit et le corps sont séparés. Ainsi donc, l’homme n’est à l’aise que si l’âme domine le corps, a-t-il déduit.

Pour passer du premier au deuxième stade, il existe des stratégies à adopter comme le sport, la prière, la méditation et le jeûne. Sinon, pour passer les trois échelons, il faut prier assidûment comme l’a conclu le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article2545