Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

L’Union Interparlementaire (UIP) tient sa 142ème Assemblée en ligne.

 

JPEG - 129.7 ko
L’équipe des Parlementaires Burundais participant à la vidéoconférence

Le Burundi et la Thaïlande sont rayés de la liste des pays à préoccupations. Cette décision a été annoncée en marge de la 142ème Assemblée qui a débuté ses travaux d’une semaine en vidéoconférence ce lundi 24 mai 2021. Le même jour s’est ouverte la 207ème Session du Conseil directeur pour deux jours. L’Honorable Duarte Pacheco, qui a été élu Président de l’UIP en novembre 2020, a dirigé pour la première fois ces assises qu’il souhaite en présentiel à Vienne en septembre prochain. Tout en rappelant sa volonté de travailler ensemble, d’abord en tant que Parlementaires, ensuite en tant que Elus de l’UIP, le Président de l’UIP a présenté sa vision qui comporte les points suivants : i) Consolider les principes de la bonne gouvernance et accroître la pertinence de l’organisation ; ii) Renforcer la visibilité de l’UIP ; iii) Renforcer les concepts démocratiques et des droits de l’homme ; iv) Autonomiser les femmes et les jeunes à la participation de l’UIP ; v) Promouvoir un objectif d’universalité.

JPEG - 99.5 ko
Le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Sabine Ntakarutimana

Le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale l’Honorable Dr Sabine Ntakarutimana qui a félicité le Président de l’UIP pour son élection à la tête de l’UIP et l’inclusion des femmes et des jeunes n’a pas néanmoins manqué de l’encourager à mettre l’Afrique ou mieux, le Burundi à l’agenda de ses visites. Le Botswana partage aussi ce point de vue qui a rencontré l’accord de l’Honorable Duarte Pacheco qui a pris ces suggestions pour des invitations.

Aucune Organisation Internationale autre que l’UIP n’ a réussi à inviter des antagonistes à s’asseoir côte à côte pour exposer leurs différends, ce qui contribue au renforcement de la pertinence de l’organisation, s’est réjoui le Président de l’UIP qui a illustré ses propos par le cas de l’Israël et de la Palestine. Il tranquillisait en fait un intervenant qui dénonçait les atrocités qui se déroulent en Palestine. Au Moyen-Orient existe un Comité spécial de l’UIP, a-t-il informé avant de promettre de maintenir le dialogue et essayer de mieux comprendre le problème des uns et des autres.

La situation des droits de la personne humaine en Venezuela intéresse aussi l’UIP qui projette se rendre sur terrain maintenant qu’elle a déjà reçu l’invitation de la part des deux parties antagonistes. Les élections organisées en décembre 2020 ont été boycottées par de nombreux partis d’opposition, a déploré l’UIP. Ce vacarme a favorisé la cohabitation de deux Parlements, celui élu en 2015 qui continue à siéger et celui issu des élections de 2020. La mission de l’UIP prévues fin juin-début juillet prochain vérifiera si les élections de 2020 se sont tenues selon les conditions prévues par les règlements statutaires du pays. Deux objectifs seront poursuivis, à savoir l’enquête sur la situation générale sur le pays et l’invitation des parties antagonistes autour d’une table.

JPEG - 96.3 ko
Le Deuxième Vice-président du Sénat, l’Honorable Cyriaque Nshimirimana

Un intervenant du Yémen a alerté pour son pays qui enregistre 100 morts par jour. Il a aussi plaidé pour 46 Parlementaires qui sont portés disparus et dont le sort demeure inconnu. On dirait qu’un torrent de difficultés s’est abattu sur le Yémen, a-t-il regretté avant de signaler que la dévastation de la guerre a été empirée par la pandémie de la Covid-19.

Le Tchad, le Haïti, le Soudan et la Libye ont aussi été objet de ces assises qui compatissent au retard de paiement des cotisations des pays tels le Mali et le Zimbabwe.

L’UIP fait de son mieux pour ramener les USA et les pays insulaire des Caraïbes et du Pacifique au sein de l’Organisation.

Le Conseil directeur sera appelé à élire six membres au Comité des droits de l’homme des Parlementaires et deux membres au Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient. Les membres de ces deux comités sont élus à titre personnel, en fonction de leurs connaissances et de leur expérience dans ces domaines respectifs.

JPEG - 126.8 ko
Vue des Parlementaires en pleine vidéoconférence

Le Conseil directeur sera invité à approuver les nominations reçues des groupes géopolitiques de Parlementaires pour pourvoir les postes vacants dans les différents organes subsidiaires du Conseil.

A côté des Honorables Dr Sabine Ntakarutimana et Cyriaque Nshimirimana membres des Bureaux du Parlement Burundais, les autres Parlementaires étaient l’Honorable Janvière Ndirahisha, Députée et l’Honorable Denise Ndadaye, Sénatrice.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article2348