Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

Le Président de l’Assemblée nationale participe aux travaux communautaires au chef-lieu de la province Kayanza.

 

JPEG - 180.6 ko
Le Président de l’Assemblée nationale aidant à la préparation du béton

Samedi le 27 mars 2021, le Président de l’Assemblée nationale le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, accompagné de sa famille, s’est joint à la population de sa province natale Kayanza dans les travaux de développement communautaire. C’était en réponse à l’appel lancé par le Gouverneur de la province Kayanza à tous les natifs et à la population locale de venir prêter main forte aux travaux de bétonnage de la troisième dalle, qui est aussi la dernière, du chantier de construction de l’immeuble qui servira de bureau provincial. Le Président de la Cour Suprême a également pris part à ces travaux à côté des députés et sénateurs élus dans cette province, des officiers policiers et militaires natifs de la province Kayanza, ainsi que d’autres natifs exerçant leurs activités à Bujumbura la capitale économique et à Gitega la capitale politique.

JPEG - 166.5 ko
Le Gouverneur de Kayanza présentant l’état des lieux

Le Gouverneur de cette province le colonel Rémy Cishahayo, a remercié tous ceux qui se sont donnés jusqu’à maintenant pour que les travaux puissent avancer sur ce chantier. A côté des natifs qui exercent leurs activités ailleurs, il a cité les policiers et militaires natifs de la province Kayanza qui étaient même venus ce jour-là avec une contribution de 35 sacs de ciment.

Quant aux commerçants de cette province, ils ont promis de se charger des travaux de finissage comme le carrelage, les vitres, la peinture, etc. On notera aussi que la population locale a contribué à hauteur de 1000Fbu par ménage. Le colonel Rémy Cishahayo a indiqué que ces travaux sont actuellement à plus de 70% et qu’il est prévu qu’ils soient achevés au mois de décembre 2021.

JPEG - 175 ko
Le Président de l’Assemblée nationale s’adressant à la population après les travaux copmmunautaires

Dans son discours, le Président de l’Assemblée nationale le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, a d’abord salué l’assiduité de la population de Kayanza pour les travaux de développement. Aujourd’hui vous êtes venus nombreux répondre à l’appel du Gouverneur de province, de construire cet immeuble car vous avez compris et intériorisé la vision de Son Excellence le Président de la République " Ensemble nous pouvons". C’est d’ailleurs dans la coutume burundaise car autrefois, quand quelqu’un voulait construire une maison, il en appelait à tout le voisinage qui venait lui prêter main forte, leur-a-t-il dit.

Il a demandé à l’administration de tenir des registres, qui, chaque fois qu’il y aura des travaux communautaires, serviront pour l’inscription de tous ceux qui auront travaillé et au bout d’une certaine période, évaluer cette main-d’œuvre en matière d’argent et ainsi, ils auront l’idée de l’argent que nous font gagner les travaux communautaires. Cette force que la population emploie pendant les travaux communautaires, c’est l’argent qui entre dans les caisses de l’Etat, a indiqué le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe. Il les a ainsi appelés à redoubler d’efforts en contribuant pour que ce chantier soit achevé même au mois d’Août.

JPEG - 213.7 ko
La population de Kayanza suivant le discours du Président de l’Assemblée nationale

Le Président de l’Assemblée nationale a aussi parlé de la politique de l’Etat visant à promouvoir le développement communautaire à travers l’agriculture et l’élevage car étant la base de la richesse du pays. Il a félicité la population de Kayanza pour avoir compris la politique de mise en commun des terres, ce qui a accru la production du maïs. Néanmoins, il a mis en garde les commerçants spéculateurs qui veulent acheter cette production en dessous du prix fixé par l’Etat, qui est de 680Fbu par Kilo. Il a demandé à la population de les dénoncer et celui qui sera pris sera puni sévèrement. Et d’appeler ainsi toute la population à intégrer les sociétés coopératives Sangwe car contrairement à une certaine opinion, ces sociétés coopératives ne sont pas du parti au pouvoir le CNDD-FDD, mais elles sont pour tout le Peuple burundais.

JPEG - 177.7 ko
La population de Kayanza acheminant le béton jusqu’au troisième niveau

Pour clôturer, le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe a donné des conseils en rapport avec un comportement qui s’observe en province Kayanza : la polygamie. Avant de leur rappeler que la loi burundaise punit la polygamie, le Président de l’Assemblée nationale a demandé aux polygames de penser d’abord à l’avenir de leurs enfants, qui sont aussi les enfants du pays, les futurs dirigeants de ce pays, quel exemple êtes-vous entrain de leur donner ? Les familles polygames déstabilisent les enfants et créent des mésententes et divisions dans les familles, alors qu’elles sont le fondement de la société. Ceux qui font ça sont en train de faire reculer le pays et de provoquer la colère de Dieu que le Peuple burundais a mis en avant, leur a-t-il dit. Ce fût aussi l’occasion d’appeler les confessions religieuses à éviter les querelles internes car ça déstabilise aussi la société, les chrétiens et les pouvoirs publics.

Signalons qu’après ce bureau provincial, un autre chantier principal de la province Kayanza sera l’Institut Polytechnique de Kayanza, qui sera construit en commune Matongo.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article2312