Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

Le Président de l’Assemblée nationale visite une ferme moderne de Buringa et des coopératives agricoles de Mpanda

 

JPEG - 90.5 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale visitant une des étables de la ferme moderne de Buringa

En marge de sa visite en province Bubanza dans le cadre des vacances parlementaires, le Président de l’Assemblée nationale le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, a visité la ferme moderne de Buringa en commune Gihanga. Il s’agit d’une ferme qui dispose de plus de 430 vaches des race frisonne et brune suisse appartenant à l’homme d’affaires Prosper Ndangamiye. Plus de 800 litres de lait sont produits chaque jour avec aussi des fromages. Le propriétaire compte arriver jusqu’à 1000 vaches d’ici la fin de l’année puisqu’il continue d’en importer.

JPEG - 170.4 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale visitant le chantier de construction de la laiterie

L’objectif est d’avoir assez de production de lait pour les consommateurs burundais mais aussi de contribuer à l’extension des vaches de race améliorée à travers tout le pays. La ferme est aussi entrain de construire une grande laiterie, qui traitera le lait collecté avant de le mettre sur le marché. Des hectares et des hectares d’herbes fourragères sont également cultivés autour de la ferme pour nourrir ces vaches. Des bassins d’eau sont également entrain d’être aménagés pour stocker l’eau qui permettra d’irriguer les champs pendant la saison sèche.

JPEG - 136.7 ko
Une des étables de la ferme moderne de Buringa

En plus de produire du lait et ses dérivés, cette ferme moderne crée aussi des emplois car elle dispose de plus de 400 salariés. Elle est également entrain de mettre sur pied une école technique qui donnera des enseignements en rapport avec l’élevage.

Le propriétaire de cette ferme demande aux banques de le soutenir en lui avançant des crédits pour étendre sa ferme et au Gouvernement de l’avaliser auprès des banques pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

JPEG - 150.6 ko
Le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe s’adressant à la presse après avoir visité la ferme

Le Président de l’Assemblée nationale le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, a salué ce projet grandiose et cette volonté d’entreprendre. Il a encouragé le propriétaire de cette ferme car il est entrain de mettre en pratique le programme de l’Etat qui met en avant l’agriculture et l’élevage car étant la base du développement du pays. Selon le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, si le pays disposait d’au moins cinq fermes comme celle-ci, il y aurait assez de lait, fromage et d’autres dérivés du lait pour nourrir tout le pays. C’est donc une initiative à louer et à encourager car elle produit aussi des emplois et permet aussi de développer l’agriculture car elle va de pair avec l’élevage.

Le Président de l’Assemblée nationale a demandé au propriétaire de la ferme de produire des ouvrages pour porter au public leurs actions afin d’inspirer les autres à en faire autant.

JPEG - 92.5 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale visitant les champs de riz des coopératives Sangwe à Mpanda

Après cette ferme, le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe s’est ensuite rendu à Mpanda où il a visité les champs de riz des 94 coopératives Sangwe de la province Bubanza. Chaque coopérative a cultivé sur une superficie de 2 hectares ; ce jour-là certaines coopératives étaient entrain de récolter. Les membres de ces coopératives saluent cet esprit associative car ça leur permet de cultiver d’une façon moderne avec la supervision étroite des moniteurs agricoles et de surcroît, d’accroître la production. Ils remercient également le Gouvernement qui leur a avancé les 10 millions de Fbu par coopérative, ça leur permet d’avoir des intrants agricoles à suffisance et à temps. Ils demandent qu’il y ait plus de barrages d’eau qui leur permettront d’irriguer leurs champs de riz pendant la saison sèche.

JPEG - 72.4 ko
Certaines coopératives étaient entrain de récolter

Le Président de l’Assemblée nationale les a encouragé et a demandé à ceux qui n’ont pas encore intégré ces coopératives Sangwe de le faire. Si vous mettez en commun vos terres et cultives ensemble, ça vous permettra aussi de renforcer les liens sociaux, les liens de bonne cohabitation et de bon voisinage. Que tout le monde se sente donc concerné, a indiqué le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe. C’est aussi une façon d’améliorer la discipline et l’esprit patriotique. Il leur a aussi demandé de créer des partenariats avec d’autres coopératives pour échanger les récolter mais aussi échanger les expériences.

JPEG - 107.5 ko
Le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe s’adressant aux membres des coopératives Sangwe de Bubanza

Pour clôturer, le Président de l’Assemblée nationale a mis en garde sur certains comportements et habitudes qui s’observent dans cette localité en période de récolte du riz. En effet, une fois l’argent issu des récoltes du riz en poche, certains hommes de cette localité en profitent pour délaisser leurs épouses et enfants pour épouser d’autres femmes. Le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe leur a rappelé que la loi burundaise n’accepte pas la polygamie et que ceux qui le font seront punis non seulement par la justice du pays, mais aussi par celle de Dieu.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article2307