Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

Le Président de l’Assemblée nationale tient une réunion à l’endroit des responsables des services de l’Etat en commune Nyamurenza.

 

JPEG - 132.7 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale en pleine réunion, entouré du Gouverneur de Ngozi et de l’administrateur de Nyamurenza.

En vacances parlementaires en province Ngozi, le Président de l’Assemblée nationale Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe est entrain de visiter différentes communes de cette province pour écouter la population et donner des informations et conseils en vue de développer leurs localités.

JPEG - 125.7 ko
Le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe donnant des conseils aux responsables administratifs.

Ce jeudi 4 mars 2021, le Très Honorable Gélase Daniel Ndabirabe s’est rendu en commune Nyamurenza où il a tenu une réunion à l’endroit des responsables administratifs, des responsables des services de l’Etat de cette commune et des associations. Comme pour Mwumba, là aussi le message essentiel était basé sur le développement du pays à travers l’agriculture et l’élevage qui sont au centre de l’action gouvernementale, au moment où plus de 85% de la population burundaise vit de l’agriculture et de l’élevage. Il faut donc une organisation du territoire basée sur le développement communautaire, le principe étant de mettre le Peuple au centre, le petit Peuple. C’est pourquoi, a indiqué le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe, l’Etat est actuellement très sévère envers les corrupteurs, les fraudeurs et ceux qui volent l’argent de l’Etat, car ils volent le bas Peuple, ce qui empêche la réalisation des programmes du Gouvernement. Dans cet ordre d’idées, le Président de l’Assemblée nationale s’est indigné contre certains commerçants de la province Ngozi qui ne respectent pas le prix fixé par l’Etat de 680Fbu/ kilo pour les grains de maÏs.

JPEG - 173.2 ko
Vue des participants à la réunion

Toujours dans la continuité du programme prioritaire de l’Etat basé sur l’agriculture et de l’élevage, le Président de l’Assemblée nationale prône des actions basées sur la production, l’artisanat, l’industrie de la transformation agro-alimentaire. Quant à la population sur les collines, elle peut échanger la production sans devoir utiliser l’argent, par exemple celui qui a produit beaucoup de manioc échange une partie de sa production avec celui qui a produit beaucoup de riz, cela permettra de redonner la valeur à la monnaie burundaise, a-t-il indiqué. Le commerce oui, c’est aussi nécessaire, mais les commerçants vendent des produits fabriqués par d’autres, il faut plutôt songer à les fabriquer nous-mêmes, d’où l’importance que le Président de l’Assemblée nationale accorde à la production.

JPEG - 131.6 ko
Intervention d’une participante

Le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe a aussi appelé la population de Nyamurenza à pratiquer la politique gouvernementale de mise en commun des terres, de s’inspirer de l’expérience des autres qui ont déjà réussi avec cette politique surtout en province Kayanza. Il les a aussi appelés à exploiter les opportunités dont regorge leur commune afin d’en tirer profit. Que personne ne dise qu’il est chômeur, les opportunités de travail sont nombreuses. Sur les questions concernant la rareté des devises et des lacunes qui existeraient dans la collecte des taxes, le Très Honorable Gelase Daniel Ndabirabe demande à certains marchands de ne pas spéculer sur les prix de certains produits locaux sous prétexte que les devises sont rares. En ce qui est des taxes, le Président de l’Assemblée nationale dit que le défi est l’ignorance des textes de loi, qu’il faudrait que la population consulte ce que dit la loi en cette matière.

JPEG - 115.8 ko
Un autre intervenant interroge

Pour clôturer, le Président de l’Assemblée nationale a rappelé que le Burundi a mis Dieu en avant, ce qui vient même d’être matérialisé par la Constitution de juin 2018. Et de leur demander encore, comme pour Mwumba, d’accueillir la volonté de Dieu pour la perte de SE Feu Président Pierre Nkurunziza qui était natif de leur province ; là où il est, il intercède pour le Burundi, leur-a-t-il dit, avant de leur demander de donner toujours la première place à Dieu dans toutes leurs actions.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article2288