Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale aux côtés de son électorat

 

JPEG - 124.8 ko
L’Honorable Sabine NTAKARUTIMANA s’adressant aux élus locaux de Mwakiro

En dates du 10,11,12 et 13 novembre 2020, le Premier Vice- Président de l’Assemblée Nationale accompagné par les Députés et Sénateurs élus dans la circonscription de Muyinga a échangé avec les administratifs à la base dans toutes les communes de la Province Muyinga pour s’enquérir de la situation que prévaut dans ces localités et recevoir leurs doléances.

En date du 10 novembre, la délégation des Sénateurs et Députes dirigée par l’Hon Dr Sabine Ntakarutimana s’est entretenue avec la population de Mwakiro pour échanger sur les défis qui minent cette commune.

L’Administrateur communal dans son mot d’accueil a révélé ses inquiétudes par rapport au concubinage qui est une source de pas mal des cas de mésententes dans les familles, ce qui mène au désordre et engendre des divorces, conflits fonciers et enfants qui abandonnent l’école.

Prenant la parole, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, l’Hon Dr Sabine Ntakarutimana a prodigué des conseils aux administratifs à la base en leurs appelant à servir de modèle aux autres, à protéger l’environnement, lutter contre le concubinage et les maladies transmissibles comme le sida et le coronavirus. Dans l’après-midi de cette même journée, cette délégation s’est rendue en commune Buhinyuza de la même province pour rencontrer la même catégorie des administratifs afin que ces derniers soumettent aux élus leurs préoccupations.

JPEG - 143.8 ko
Vue des participants aux réunions des parlementaires en vacances

Quant à l’Administrateur de Buhinyuza, parmi les grands défis soulevés figurent toujours les questions de concubinage et de conflits fonciers, auxquelles s’ajoute celle des voleurs provenant de la forêt de la Ruvubu. Honorable Dr Sabine Ntakarutimana, Premier Vice- Président de l’Assemblée Nationale leurs a demandé de protéger ce parc touristique qui est une source de beaucoup de devises.

De telles réunions ont été organisées aussi dans les communes de Gashoho et Gasorwe et presque toutes ces dernières partagent les mêmes défis auxquels s’ajoutent le non accès à l’électricité et les routes interzonales impraticables. L’entraide mutuelle, la protection de l’environnement et la sensibilisation de la population au développement de leur Province, tels sont les grands points qui figuraient dans le message que le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a donné aux administratifs de ces communes.

Dans la commune Gasorwe, les administratifs ont signalé que les congolais du camp de réfugiés sont quelques fois à l’origine de l’instabilité dans cette commune et même dans la Province car ces derniers violent les règles des réfugiés en voulant s’installer dans des villes et centres urbains alors que l’administration l’interdit.

JPEG - 187.1 ko
Les élus locaux écoutant attentivement les conseils des Parlementaires

Dans les communes de Giteranyi, Butihinda et Muyinga, en plus des problèmes rencontrés dans les communes précédentes, les habitants de ces dernières se plaignent que la radio nationale du Burundi n’émet pas et qu’ils sont contraints d’écouter les stations de radio émettant depuis les pays voisins. Autres défis soulevés sont le manque de tôles pour la toiture des salles de classes, manque de bancs-pupitres à Butihinda, routes endommagées à Buhinyuza et Gashoho.

Dans les conseils qu’elle a donnés, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a fait savoir que ce problème de concubinage est devenu un fléau à éradiquer dans toute la province de Muyinga et a lancé un appel vibrant à tous les natifs de Muyinga pour qu’ils prennent en main ce problème au risque de ne pas faire marche en arrière. Concernant les routes endommagées, l’Honorable Dr Sabine Ntakarutimana a suggéré que ces routes interzonales soient réparées dans les frais que l’état donne aux communes. Quant aux manque des bancs-pupitres ainsi que des tôles, elle leur a suggéré de les inventorier et les acheminer aux ministères de tutelles pour la suite réservée.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article2239