Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Analyse et adoption du projet de loi portant ratification de l’accord de coopération pour l’exécution du projet de gestion intégrée des ressources hydriques au Burundi entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République Arabe d’Egypte.

Dans le but d’intensifier les liens bilatéraux d’amitié et de coopération, de renforcer davantage leurs relations bilatérales, de développer et d’étendre leur cadre de coopération, le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République Arabe d’Egypte, ont signé l’Accord de Coopération Culturelle, Technique et Scientifique, le 16 avril 1973 au Caire en République Arabe d’Egypte. Cette coopération entre Etats s’inscrit dans le cadre de Ia diplomatie traditionnelle des Etats. Cette dernière est un cadre et instrument des négociations commerciales, où I ‘État participe à Ia protection et à la valorisation des intérêts publics et privés d’une Nation.

C’est dans cette logique que le Burundi, gagné aux principes et objectifs de l’Union Africaine d’une part, et aux Objectifs de Développement Durable (ODD) d’autre part, s’est engagé dans un partenariat Sud-Sud, qui vise à promouvoir le dialogue régional autour des principaux aspects politiques et institutionnels pouvant permettre une coopération Sud-Sud en Afrique et susceptible de contribuer à la réintégration régionale et aux partenariats intra- africains pour les agendas 2030 de I’ONU et 2063 de l’Union Africaine. Dans le souci de renforcer davantage ce partenariat, des visites de haut niveau sont effectuées par les Chefs d’Etats et de Gouvernements au cours desquelles des Accords et Memoranda d’Entente sont signés. C’est dans cette optique qu’en dates du 23 au 26 mars 2021, Son Excellence Monsieur Evariste NDAYISHIMIYE, Président de la République du Burundi, a effectué une visite officielle au Caire, en République Arabe d’Egypte, en marge de laquelle des Accords de Coopération et Memoranda d’Entente sectoriels, y compris l’Accord de Coopération pour l’Exécution du Projet de Gestion Intégré des Ressources Hydriques au Burundi, ont été signés le 24 mars 2021, entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République Arabe d’Egypte.

En ratifiant cet Accord, le Burundi aura contribué à la mise en œuvre de l’Accord de Coopération Culturelle, Technique et Scientifique signé entre le Gouvernement de la République du Burundi et le Gouvernement de la République Arabe d’Egypte, afin de servir l’intérêt des deux peuples frères. C’est dans ce cadre que l’Assemblée nationale s’est réunie en plénière le mercredi 12 janvier 2022 pour analyser et adopter le projet de loi portant ratification de cet accord de coopération. Le Burundi ayant la source la plus méridionale du Nil, fournit de l’eau à l’Égypte tandis que ce dernier fera bénéficier au Burundi des projets visant la protection et la gestion de ses ressources en eau.

Le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage Dr. Déo Guide Rurema était invité au Palais des Congrès de Kigobe pour présenter l’exposé des motifs et répondre aux questions des députés sur ce projet de loi. Par la gestion équitable de toutes les ressources hydriques au Burundi, il faut comprendre les bénéfices à partager par les deux pays frères dans un contexte de gagnant-gagnant. Dans cet accord, l’Egypte fournira un appui technique de construction des barrages de collecte des eaux de pluie sur les toits des maisons, la canalisation et la retenue des eaux ruisselantes pour protéger les infrastructures, les biens et les personnes des sites menacées. Cette eau sera orientée dans le sens du développement de l’irrigation collinaire, de l’irrigation en milieu urbain là où

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |