Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Contrôle de l’Action gouvernementale

Le Premier Ministre présente le rapport de mise en application du Programme du Gouvernement pour le Premier Semestre, Exercice 2020 -2021 devant le Parlement réuni en Congrès

Publié vendredi 16 avril 2021
parChristine Nahimana
JPEG - 81.9 ko
Le CPG Alain Guillaume Bunyoni, Premier Ministre du Burundi

Plusieurs mises en demeure ont été adressées aux compagnies étrangères qui opèrent dans le secteur minier, a déploré jeudi 15 avril 2021 le Premier Ministre lors du Congrès du Parlement pour suivre le rapport de mise en application du programme du Gouvernement pour le premier semestre, Exercice 2020-2021. Les données chiffrées n’existent pas dans ce domaine, a encore regretté le Commissaire de Police Général Alain Guillaume Bunyoni comme pour répondre à la préoccupation d’un Député.

JPEG - 122.1 ko
Les Membres du Bureau du Parlement burundais

Le flou plane en matière d’exploitation des mines, a annoncé l’Invité du jour, preuves à l’appui. Alors que l’accord entre le Gouvernement du Burundi et ces compagnies minières étrangères précisent que dans un mois, ces dernières versent un montant de 500.000 dollars au trésor public, en voilà qui passent quatre ans sans décaisser un sous. Mais quand les mises en demeure tombent, elles crient aux nouvelles négociations. Elles acceptent alors d’exporter des tonnes de minerais pour garder la crédibilité de leurs clients. Chose étonnante, a-t-il déclaré, auparavant, elles clamaient haut et fort qu’elles travaillent à perte, sous prétexte que le sous- sol burundais n’est pas garni en cette matière.

JPEG - 131.8 ko
Vue partielle des Membres du Gouvernement

Ces magouilles sont aussi enregistrées au niveau de la société qui a gagné le marché de l’octroi du contrôle technique, a encore informé le Premier Ministre. La société, a-t-il révélé, qui devait s’installer dans quatre coins du pays, à savoir la Mairie de Bujumbura, Bururi, Gitega et Ngozi, elle a préféré la capitale économique. Un délai de trois mois lui a été accordé pour honorer son engagement, a-t-il ajouté comme pour calmer une certaine opinion qui taxe de lenteur le processus d’obtention de ce document.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |