Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale repique les plants d’eucalyptus dans le domaine du Petit Séminaire de Rusengo.

Publié lundi 15 février 2021
parChristine Nahimana
JPEG - 161.5 ko
L’Honorable Sabine NTAKARUTIMANA auprès de la population

2000 plants d’eucalyptus ont été repiqués dans le domaine du Petit Séminaire Saint Pie X de Rusengo en zone, commune et province de Muyinga, au cours des travaux de développement communautaire de ce samedi 13 février 2021. Outre le Premier Vice- Président de l’Assemblée nationale et quelques Députés de la circonscription, ces travaux ont aussi vu la participation de l’Evêque du Diocèse de Muyinga. Monseigneur Joachim Ntahondereye était entouré de ses nombreux ouailles de cet établissement scolaire. Les populations de deux autres collines avoisinantes, à savoir Karenzi et Kwibuye étaient venues prêter main forte à celles de Rusengo dans ces travaux qui rentrent dans le programme du Gouvernement dénommé « Ewe Burundi urambaye ».

JPEG - 168.1 ko
L’Evêque du Diocèse de Muyinga et le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale repiquent les plants d’eucalptus.

Au terme de cette activité, Mgr Joachim Ntahondereye a, dans son allocution, rendu hommage au Gouvernement du Burundi qui se charge du personnel enseignant au Petit Séminaire Saint Pie X. L’Eglise catholique s’occupe à part entière à l’alimentation des élèves, a-t-il poursuivi comme pour expliquer l’immensité du domaine.

La franche collaboration a toujours caractérisé les relations entre le Gouvernement du Burundi et l’Eglise catholique, s’est félicitée l’Honorable Sabine Ntakarutimana qui a pris comme témoignage le cas d’espèce. Alors que l’administration sollicitait le domaine pour le repiquage de ces plants d’eucalyptus, le Diocèse de Muyinga a répondu spontanément et favorablement.

JPEG - 93.3 ko
Allocution de l’Honorable Sabine NTAKARUTIMANA

Elle a par la suite précisé qu’elle est en compagnie de ses pairs, Députés de cette même circonscription. Ensemble, a-t-elle poursuivi, nous sommes venus parce que vous nous avez mandatés, raison pour laquelle nous nous sentons interpellés pour tout ce qui a trait au développement de notre province. Nous sommes aussi ici pour montrer que le Gouvernement responsable et laborieux ne fait pas cavalier seul. Nous sommes contents de vous trouver à l’œuvre, a-t-elle renchéri avant de les remercier pour leur apport. Nous sommes ici, a-t-elle enchaîné, pour vous appuyer dans ce programme de protection de l’environnement. Même si nous avons opéré dans le domaine du Petit séminaire, a-t-elle commenté, c’est déjà grand-chose car, si le voisin se porte bien, il te sert de modèle. De surcroît, la protection de l’environnement cadre avec la consolidation des droits de la personne humaine, a-t-elle ajouté en démontrant que la perturbation de l’environnement entraînerait des effets néfastes à la vie humaine.

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale a clôturé son discours en invitant la population à suivre à la lettre les conseils prodigués par le Ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le SIDA, conseils relatifs aux mesures barrières contre le Covid 19, étant donné que la province de Muyinga a déjà été la cible de cette pandémie.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |