Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Information par le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA de l’état des lieux de la situation du Covid 19 au Burundi

Publié mercredi 10 février 2021
parChristine Nahimana
JPEG - 104.4 ko
Le Ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le SIDA, le Docteur Thaddée NDIKUMANA, devant la Plénière

Les symptômes de la tuberculose sont les mêmes que ceux du Covid 19, a alerté mercredi 10 février 2021 le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida. Le Docteur Thaddée Ndikumana, qui informait les Députés de l’état des lieux de la situation du Covid 19, a énuméré quelques-uns de ces symptômes dont la fièvre, la toux et une fatigue généralisée. Il a par la même occasion averti le personnel soignant de ne pas "négliger" les malades dont la pathologie affecte la voie respiratoire tels les asthmatiques. Il a aussi souligné au passage que 7.000 nouveaux cas de tuberculeux sont enregistrés chaque année. Le covid 19, a commenté le Membre du Gouvernement, est apparu pour la première fois en décembre 2019, dans la ville de Wuhan, en province de HUBEI, c’est en République Populaire de Chine. La pandémie, a-t-il regretté, a été propagée à travers le monde. Cette situation a poussé l’OMS le 30 janvier 2020 à déclarer le coronavirus comme une urgence de Santé Publique de portée internationale. Le 30 mars 2020, l’OMS a traité le Covid 19 d’épidémie mondiale à cause de sa propagation à grande échelle.

JPEG - 156.4 ko
Vue d’ensemble des Députés

« A toute chose, malheur est bon », dit-on. Le Covid 19 n’a pas frappé de plein fouet le Burundi qui était déjà sur ses gardes contre la maladie à virus EBOLA qui sévissait en RDC. Le pays a plutôt renforcé sa vigilance sur toutes les frontières, s’est-il félicité.

Par ailleurs, le Docteur Thaddée Ndikumana a rappelé à toutes fins utiles les symptômes du Covid 19. Et d’énumérer la fièvre, les maux de tête, la grippe, la toux, une fatigue généralisée et surtout une perte de gout et d’odorat. Il a aussi annoncé le protocole de traitement composé de quatre médicaments. Il s’agit de l’Azythromycine, Chloroquine, zinc et Vitamine C.

En date du 31 mars 2020, a-t-il regretté, deux malades ont été testés positifs pour la première fois au Burundi, l’un en provenance de Dubaï et l’autre, du Rwanda.

Le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida a également dressé les trois pistes arrêtées pour affronter cette pandémie.

Cette institution a d’abord passé à la sensibilisation au dépistage pour que la population ne cède pas à la panique après la découverte de ces deux malades. Elle a aussi effectué un dépistage de toutes les personnes qui ont été en contact avec les malades. Sur la période allant du 31 mars au 05 juillet 2020, 2.278 personnes ont été dépistées dont 191 ont été déclarées positives. Parmi ces dernières, le Docteur Thaddée Ndikumana déplore un cas de décès.

JPEG - 114.5 ko
Vote des Membres du Bureau de l’Assemblée nationale

L’étape suivante a été marquée par la campagne « Ndakira, Sinandura kandi Sinandukiza Koronavirusi », initiée par le Président de la République.

Enfin, la dernière étape a commencé le 11 janvier 2021 quand le Général Major Evariste Ndayishimiye Président de la République du Burundi a annoncé que la campagne continue.

Au total, a conclu le Docteur Thaddée Ndikumana, sur les 1.728 personnes testées positives depuis que l’épidémie s’est manifestée au Burundi, 463 ont attrapé la maladie à l’étranger, soit 26.7%.

A propos du vaccin contre le Covid 19, le Burundi, à l’instar d’autres pays africains, fait partie d’une commission dénommée par l’OMS COVAX, a-t-il informé avant de préciser que le pas déjà franchi se limite aux essais. D’ailleurs, a-t-il insité, l’OMS n’a pas encore passé à l’accréditation.

Les Députés ont salué l’engagement au haut niveau du Gouvernement dans la lutte contre le Covid 19. Ils ont aussi loué la mesure du Gouvernement d’acheminer les passagers dès leur descente d’avion vers des hôtels pour le confinement d’une semaine. Ils ont en outre plaidé pour la motivation du personnel soignant affecté à cette lutte.

JPEG - 131.5 ko
Un Député rend hommage au Gouvernement.

Cette motivation qui était évaluée à 10.000FBU par jour n’existe plus depuis juillet 2020, a reconnu le Docteur Thaddée Ndikumana qui a promis de suivre de près le dossier. A propos des hôtels qui hébergent les passagers, ils sont uniquement voués à cette fin, a -t-il rassuré avant de regretter qu’auparavant, il s’y observait de la pagaille, étant donné que les confinés côtoyaient les clients ou les enfants venus au bord des piscines. Dorénavant, ces hôtels pour les confinés sont gardés par des agents de l’ordre.

Parmi les mesures barrières, le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA privilégie le lavage répétitif des mains au savon ou au désinfectant. Il a aussi précisé que l’OMS n’a pas imposé des mesures de lutte contre la pandémie du Covid 19. Le soin revenait à chaque pays, raison pour laquelle le Burundi n’a pas opté pour le confinement, a-t-il expliqué.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |