Imprimer cette page

Assemblée Nationale du Burundi

CELEBRATION DE LA FETE DU NOUVEL AN A LA PAROISSE SAINT FAMILLE DE KINAMA ,BUJUMBURA

 

Les églises chrétiennes célèbrent chaque année la fête du nouvel an dans le but de rendre grâce à Dieu pour avoir protégé et gardé son peuple ainsi que les miracles qu’il a fait pour lui tout au long de l’année qui s’écoule. C’est dans ce même cadre que le Mardi 1 janvier 2019, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA en compagnie de son Épouse s’est associé aux chrétiens de la paroisse Saint Famille de KINAMA dans la messe célébrée par le curé de cette paroisse NDORERAHO Innocent Thibon à l’occasion de ce grand évènement du nouvel an 2019.

JPEG - 121.7 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale et son épouse en train de chanter la gloire du Tout Puissant

Dans son homélie, le curé de la paroisse a mis un accent particulier sur le message du Pape aux chrétiens à l’occasion de la célébration du nouvel an précisément sur le chapitre qui parle de la paix où sa Sainteté le Pape Benoit XVI demande aux chrétiens d’avoir la paix d’abord avec soi-même, avoir la paix avec les autres et enfin avoir la paix avec la nature, l’environnement. L’abbé Innocent NDORERAHO a aussi parlé de la bénédiction comme c’est écrit dans le livre des nombres chapitre 6 verset 22 jusqu’au verset 27 où la parole de Dieu demande aux êtres humains de bénir les uns les autres en d’autres termes, que chacun soit une bénédiction pour l’autre. Après la célébration eucharistique le Président de l’Assemblée Nationale a eu l’opportunité de saluer les chrétiens de la paroisse Saint Famille qui, à son tour, a présenté ses meilleurs vœux à l’auguste assemblée, avant de témoigné les biens faits de celui qui est au plus haut des Cieux.

JPEG - 158.9 ko
Vue de profil des chrétiens en train de chanter

Le Très Honorable Pascal NYABENDA a fait savoir que chaque jour l’être humain bénéficie de la grâce de Dieu et se retrouve en vie alors qu’il y a ceux qui ne sont plus du monde. Ainsi, a-t-il poursuivi, les organes qui composent le corps humain fonctionnent en harmonie et sans arrêt, si tout ça était construit par l’homme, ils ne fonctionneraient pas si bien et tomberaient toujours en panne. Voyez comment le cœur fonctionne chaque seconde, il ne s’arrête jamais, cela suffit déjà pour remercier le Seigneur. Le Numéro Deux Burundais est revenu sur la célébration de cette journée au sein de l’Eglise catholique, qui correspond avec la journée internationale de la paix. Nous avons tous besoin de paix, du plus petit au plus grand. Il a aussi parlé de bénédiction entre les chrétiens, comme l’a évoqué le prêtre, parlant aussi de solidarité, les invitant aussi à prier les uns pour les autres. Il a aussi souhaité que cette année soit une année de prière, de solidarité, une année de bénédictions,….

JPEG - 119.5 ko
Le curé de la Paroisse en train de célébrer la messe

Il y a des gens qui sont jaloux du succès des autres, si vous ne bénissez pas les autres, vos prochains, Dieu ne vous bénira pas en retour. Au lieu d’être mécontent du succès de l’autre, bénissez-le et la prochaine fois ce sera ton tour, priez aussi pour lui a ajouté le Président de l’Assemblée Nationale. Nous tous ici, a-t-il poursuivi, Dieu a des projets pour nous, il y a ce qu’il a préparé pour chacun. Nous sommes en mission de Dieu, nous avons des missions différentes, parmi nous il y a des prêtres, des politiciens, des chauffeurs, etc que chacun soit content de ce qu’il est, on ne pouvait pas tous être des Députés, des prêtres, des généraux, des directeurs généraux, ne soit donc pas mécontent de l’autre, parce que c’est Dieu qui l’a appelé à servir en tant que tel. Sers Dieu là où tu es, parce que tu ne peux pas arrêter ou stopper les plans de Dieu pour telle ou telle autre personne a renchéri le Numéro Deux Burundais. Il a donc donné des conseils aux chrétiens allant dans le sens de se fixer des objectifs à atteindre, dans leurs ménages dès le début de cette année 2019.

JPEG - 93 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant aux chrétiens

Nous devons initier des projets de développement quitte à ce que le premier janvier 2020 après une année, on fasse une évaluation et qu’on soit fiers de les avoir atteints a- il martelé avant de leur faire un clin d’œil de ne pas élaborer des projets à court termes mais plutôt d’élaborer des projets à long terme. Ainsi, a-t-il rassuré, nous pouvons nous développer nous-mêmes, nos familles, nos communes et notre pays et Dieu nous aidera. En clôturant son allocution, le Président de l’Assemblée Nationale a demandé au Curé de la paroisse de lui informer chaque fois qu’il y aura des projets à la paroisse, pour qu’il puisse les soutenir.



Assemblée Nationale du Burundi
URL de l'article: http://www.assemblee.bi/spip.php?article1923