Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

Ouverture solennelle de la 13ème réunion du Bureau du Forum des Présidents des Assemblées nationales et des parlements de la Communauté de l’Afrique de l’Est

Publié vendredi 13 décembre 2019
parNijimbere Jean Baptiste Claude
:

Ce mardi 10 décembre 2019 s’est ouverte à Kampala en République d’Ouganda la 13ème réunion du Bureau du Forum des Présidents des assemblées nationales et des parlements de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Les cérémonies ont été dirigées par Le Très Honorable Président de l’Assemblée nationale du Burundi Pascal NYABENDA en qualité du Président de ce forum car il avait été élu Président du Forum des parlements membres de l’EAC depuis octobre 2018 à Juba, pour une durée d’une année.

JPEG - 40.2 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale du Burundi prononçant son discours d’ouverture

Son mandat vient alors de prendre fin et C’est le Président de l’Assemblée nationale du Kenya qui vient d’être désigné pour le succéder à ce poste. Dans son allocution, l’Honorable Président de l’Assemblée nationale du Burundi a d’abord souhaité la bienvenue à toute personne présente à cette 13 ème réunion et a félicité le nouveau président du Bureau du forum des Présidents de l’EAC, Rt. Honorable Justin Muturi, et lui a souhaité pleins succès. Il a dit que la réunion actuelle des présidents des chambres de l’EAC se tient au moment où l’EAC a célébré son 20ème anniversaire sous le thème : "Approfondir l’intégration, élargir la coopération".

JPEG - 59 ko
Les participants à la réunion

Poursuivant son allocution,il à indiqué que le programme d’intégration de l’EAC, est plus axé sur les personnes que sur les dirigeants, les populations orginaires de l’Afrique de l’Est devraient pouvoir jouir de leurs droits de libre circulation, d’établissement et de résidence sur les territoires des États partenaires de l’ EAC.

S’ils doivent produire de la richesse et vendre leurs produits, ils doivent se déplacer librement avec leur capital. Ces droits seraient plus appréciés si tous les obstacles non tarifaires qui existaient depuis longtemps étaient supprimés.

En effet, les peuples d’Afrique de l’Est et leurs dirigeants ont une histoire et des valeurs culturelles communes, parlent les mêmes langues ou des langues similaires et partagent des intérêts sociaux et économiques. Ils peuvent capitaliser sur ces valeurs et intérêts pour résoudre leurs conflits et aplanir leurs points de vue contradictoires. Ils ont besoin de bonne volonté collective d’ouverture et de réalisme. Il a rappelé que le forum a le rôle consultatif auprès du sommet des chefs d’État sur les questions liées à la Communauté ; et d’exercer toute autre fonction que lui confère le traité.

JPEG - 49.7 ko
Vue d’ensemble des Présidents des chambres des parlements

Pour conclure son allocution l’Honorable Président de l’Assemblée nationale du Burundi a indiqué qu’au Burundi deux événements majeurs à venir nécessitent un financement, il s’agit de l’organisation des élections de 2020 et la mise en œuvre du Plan national de développement du Burundi pour 2018-2027, un plan appelé PNB Burundi 2018-2027. L’une des priorités de ce plan est la coopération et l’intégration régionale. Pour des raisons de souveraineté, les élections de 2020 seront entièrement financées par les Burundais et leurs institutions nationales. Concernant la mise en œuvre du PNB Burundi 2018-2027, le Burundi fait l’objet de sanctions économiques et budgétaires injustes et contre-productives imposées par l’Union européenne. Pour que ces sanctions soient levées, le Burundi a besoin du soutien collectif des États partenaires de l’EAC. Signalons qu’en marge de cette réunion une série des recommandations ont été formulées.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |