Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale ouvre un atelier sur la lutte contre les violences faites aux femmes

Publié mercredi 6 novembre 2019
parArlette Akimana
:
JPEG - 143.4 ko
Photo de famille des participants à l’atelier

Jeudi le 31 Octobre 2019, la Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA, a ouvert un atelier de restitution des suggestions des femmes des provinces Bujumbura, Bururi, Ruyigi et Cankuzo sur la lutte contre les violences faites aux femmes.

Cette activité s’inscrit dans cadre du projet de l’organisation DUSHIREHAMWE en rapport avec la lutte contre les violences faites aux femmes et la consolidation de la paix et la sécurité. Ce projet est appuyé par l’Ong INFINITY WATCH.

JPEG - 111.5 ko
Vue des participantes à l’atelier

Comme l’a fait savoir Madame Thérèse NDORICIMPA, la représentante légale de DUSHIREHAMWE, beaucoup de séances de sensibilisation et de dialogue ont été faites pour les femmes de ces quatre provinces sur la lutte contre les violences basées sur le genre. Ces femmes ont émis des idées et suggestions qui nécessitent d’ê tre restitués pour en tirer les points sur lesquels la plupart ont convergé.

Quant au représentant légal de INFINITY WATCH, cette activité coincide avec le 19ème anniversaire de la Résolution 1325 qui met l’accent sur la femme et la consolidation de la paix. Il souhaite que ce projet permette réellement à la femme burundaise d’élever sa voix contre les violences basées sur le genre. Ce sera aussi l’occasion pour les femmes de profiter de l’expérience des autres en ce domaine.

JPEG - 90.8 ko
L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA prononce le discours d’ouverture de l’atelier

Dans son discours d’ouverture de cet atelier, la Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA, a d’abord encouragé tous ceux qui se donnent pour la promotion des droits de la femme. Elle a ajouté que ce projet est entrain d’évaluer les défis liés à la promotion de la femme dans la société. Ce projet vient donc à point nommé, puisqu’il encourage et soutient la femme à élire et à se faire élire dans les élections de 2020. Ce projet vient aussi montrer que les violences faites aux femmes sont l’un des défis qui empêchent les femmes de jouer un grand rôle dans les organes de prise de décision.

Dans ces consultations entre ces femmes, il a été constaté que le défi majeur qui empêche la femme à jouer un grand rôle dans la vie du pays est liés à la mauvaise interprétation du système patriarcal en centrant tout sur le mari, oubliant de donner une place à l’épouse. Ce n’est pas à dire que le système patriarcal est mauvais non, mais si les choses sont bien organisés, tout se passe bien, a indiqué l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA.

Pour cloturer, la Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale a souhaité que ce projet atteigne son objectif et que la promotion du rôle de la femme dans les instances de prise de décision soit effective. De son côté, elle a promis tout le soutien de l’Assemblée Nationale.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |