Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Clôture de la première édition de la Croisade baptisée Peace Prayer Caravan

Publié lundi 15 juillet 2019
parChristine Nahimana
:

Prier pour le pays, pour les autorités du pays, pour les familles, pour les églises et enfin pour les élections apaisées en 2020, tel est l’objectif d’une croisade de prière sous le thème de « Peace Prayer Caravan ». Organisée successivement dans les différentes communes de la Mairie de Bujumbura par le MAC (Ministères Africains de Compassion), la première édition de cette série de croisades s’est clôturée dimanche 14 juillet 2019 à la Place de l’Indépendance.

JPEG - 136.7 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale ensemble avec les serviteurs de Dieu en train de prier pour le pays

C’est sur cet endroit même, s’est souvenu le Président de l’Assemblée nationale qui avait rehaussé de sa présence ces cérémonies, que se sont réunies certaines femmes pour déclencher les soulèvements de 2015. Aujourd’hui, s’est réjoui le Très Honorable Pascal NYABENDA, dans le prolongement de la célébration de l’Indépendance nationale, nous nous tenons dans ce lieu sécurisé pour louer Dieu qui a protégé le Burundi. L’indiscrétion est une injure dans la tradition burundaise, a regretté le Numéro Deux Burundais qui a centré son allocution sur les réalités de la vie courante. Tout en reconnaissant que garder un secret est une épreuve, le Numéro Deux Burundais a démontré le danger de parler n’importe quoi à n’importe qui ou n’importe où.

JPEG - 101.9 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant aux chrétiens pendant la croisade

Les médisances d’un pasteur, a-t-il illustré, sont susceptibles de réduire en état de ruines une église. De même, a-t-il encore déploré, les mauvais enseignements d’un pasteur peuvent pousser les adeptes à la fuite. Divulguer une nouvelle à la hâte sans vérifier sa véracité peut causer des dégâts. Et de conseiller de passer à la passoire les informations véhiculées par les réseaux sociaux.

Quels que soient les moments durs, l’espérance doit être de mise, a conseillé le Président de la Chambre basse du Parlement burundais. En 2015, alors que les opposants au régime du Président Pierre NKURUNZIZA qui avaient répondu à la réunion organisée en Tanzanie, trinquaient la champagne suite au coup d’état, les loyalistes au pays ont seulement gardé l’espoir. C’est la Providence divine qui a ramené le Président Pierre NKURUNZIZA au pays.

Il a été acclamé sur son passage, s’est-il souvenu avant d’insister que tout le monde n’en croyait pas ses yeux. C’est cette même Providence divine garde le pays qui reste inébranlable aux agissements de tout bord, a-t-il reconnu avant d’énumérer les Nations-Unies avec ses cascades de résolutions.

JPEG - 135.3 ko
Vue de Profil des participants à la croisade

Par ailleurs le Numéro Deux Burundais a insisté sur l’esprit de solidarité. Les individualistes jettent les restes à la poubelle alors que les rues dorment les affamés. Impossible de louer Dieu alors que le ventre est vide, a-t-il rappelé avant de paraphraser Jésus- Christ pour qui une belle église est celle qui se préoccupe des veuves et des pauvres.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |