Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE AUX COTES DE LA POPULATION DE NYAMABERE DANS LES TRAVAUX COMMUNAUTAIRES

Publié samedi 11 mai 2019
parNikiza Providence
:

Le samedi le 11 mai 2019 le Président de la Chambre Basse du Parlement s’est associé à la population de la commune Mpanda province de Bubanza dans les travaux de construction du marché de Nyamabere.

JPEG - 165.3 ko
Vue d’ensemble de la population en train de faire les travaux communautaires

Le gouverneur de la province de BUBANZA a dans son mot d’accueil fait savoir que la population vaque quotidiennement à ses activités et toute l’étendue de sa province est calme. Un bon nombre de projets du secteur agro-pastoral et de l’environnement sont en cours d’exécution, sans oublier le programme de reboisement des collines dénudés via le projet "Ewe Burundi urambaye"s’adressant à la population présente le Très Honorable Pascal Nyabenda a d’abord salué le fait que cette population a déjà compris l’importance d’être unie tout en s’attelant aux travaux de développement communautaire.

Grâce à ces derniers ,les burundais ont déjà construit un nombre non moins important d’infrastructures publiques comme les Hôpitaux, les centres de santé, les écoles ,les églises et bien d’autres .Le Président de l’Assemblée Nationale s’étonne des gens qui, jusqu’à maintenant se permettent de politiser les travaux de développement communautaire alors que toutes les couches sociales confondues de la population burundaise bénéficient les fruits de ces derniers sans discrimination aucune que ça soit la discrimination basée sur la croyance politique,religieuse,ou ethnique.

JPEG - 118 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant à la population

Et de demander à la population de Bubanza en particulier et tous les Burundais en général de ne plus prêter oreille à ces gens esclave de la haine et des esprits divisionnistes.

Le Très Honorable Pascal NYABENDA a signifié que le projet de construction des marchés dans tout le pays rime bien avec la politique du gouvernement de diversifier les activités génératrices des revenus pour les populations via le commerce. Ainsi, être commerçant ne peut pas empêcher quelqu’un à pratiquer de l’élevage de même que l’agriculture pour gagner plus d’argent. C’est dans ce contexte que la province de Bubanza a décidé de se construire cinq marchés modernes dans tous les communes dont le marché de NYAMABERE en commune de Mpanda ,le marché de Rugunga en commune Gihanga ,le marché de Ruce en commune Rugazi ,le marché de Muramba en commune de Bubanza ,et le marché de Kivyuka en commune Musigati. Et signaler que leur souhait est que chaque zone dispose d’un marché moderne dans l’avenir.

Parlant de la paix et de la sécurité, le Président de l’Assemblée Nationale apprécie le fait que la population de la localité de NYAMABERE T.R .11 s’implique davantage dans la sauvegarde de la paix et de la sécurité ces derniers jours ce qui n’était pas le cas antérieurement et leur a demandé de continuer sur la même lancée.

JPEG - 163.8 ko
Vue partielle de la population

Il leur a demandé de toujours dénoncer les mouvements des gens inconnues dans ces localités qui viennent et se cachent pendant la journée et ne se promènent que pendant la nuit. Étant donné que cette localité est tout prêt de la capitale économique Bujumbura, son infiltration par des malfaiteurs peut se faire facilement d’où le Numéro Deux Burundais demande à cette population d’être toujours vigilante.

Le Burundi se prépare aux élections de l’an 2020, selon le calendrier électoral de la Commission Électorale Nationale Indépendante, si rien ne change les premières élections auront lieu au mois de mai de l’an 2020 a confié le Très Honorables Pascal NYABENDA avant de rappeler que le parlement burundais a déjà voté le code électoral pour cette fin.Et de signaler que la CENI ne peut rien faire sans le code électoral,et pour le moment ce dernier se trouve dans les mains du Numéro Un burundais pour sa promulgation a-t-il renchéri.

Embrayant dans le même ordre d’idée le Président de la Chambre Basse du Parlement a rappelé que les élections font partie de la vie du pays et que ces dernières permettent à la population de mettre en place ses dirigeants via les urnes. C’est pourquoi les élections ne devraient pas être source d’insécurité dans le pays ni de la haine entre les voisins qui ne partagent pas les mêmes idées politiques a signifié le Très Honorables Pascal NYABENDA avant d’expliquer après les élections, que ça soit les membres du parti gagnant ou ceux des partis perdants personne ne va déménager ils resteront voisins. Et de demander aux burundais de rester sereins et unis avant, pendant et après les élections car ce qui est important pour la population c’est d’avoir un dirigeant qui gouverne pour tout le monde et non pour les gagnants .

Pour ce faire,les burundais devraient considérer la diversité des partis politiques comme la diversité des églises au Burundi. Chaque burundais se sent libre et fier de ce qu’il est qu’il soit protestant, catholique ou musulman personne n’est normalement victime de sa croyance religieuse, et tout le monde reste uni et s’entraide mutuellement,pourquoi ça paraît donc si étrange pour ceux qui ne partagent pas les mêmes idées politiques s’est- il interrogé.

JPEG - 134.3 ko
Vue partielle de la population en train de faire le pavement

Et de les demander de surmonter tout cela car ,après les élections la vie continue. Il a pris cette occasion pour leur rappeler à continuer de manifester leur patriotisme en donnant leurs contributions aux élections de 2020 chacun selon ses moyens financiers.C’est un honneur en tant que citoyens burundais d’organiser les élections indépendamment des aides extérieures comme on l’a déjà fait lors du référendum constitutionnelle en 2018 a mentionné le Très Honorable Pascal NYABENDA avant d’expliquer que l’intervention de l’occident dans les élections signifie que celui-ci nous dicte ceux qu’il veut comme dirigeants de notre pays, ce que les Burundais ne peuvent en aucun cas accepter a-t-il renchéri.

Signalons que le Président de la Chambre Basse du Parlement était porteur d’une contribution de 20sacs de ciment et leur a promis qu’il restera à leurs cotés dans ces travaux autant qu’il le pourra. Comme les travaux de construction de ce marché sont à l’étape satisfaisante, il leur a promis de plaider pour eux auprès des instances habilités pour qu’ils puissent bénéficier des tôles pour la toiture.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |