Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

LA COOPERATION SINO-BURUNDAISE

Publié mercredi 27 mars 2019
parNikiza Providence
:

Le Burundi et la Chine entretiennent de bonnes Relations de coopération. La Chine intervient donc dans différents secteurs de la vie du pays dont le secteur agro-pastoral. Etant donné que la Chine est un pays beaucoup plus développé en matière des techniques agricoles, elle compte partager ses expériences avec les BurundI dont la grande partie de sa population Vit de l’Agriculture.

JPEG - 136.7 ko
Visite du centre de démonstration des technologies agricoles en cours de construction

C’est dans ce même contexte que la Chine est en train de construire un don d’un centre de démonstration des technologies agricoles sur la colline Buramata en commune Gihanga dans la province de BUBANZA pour la formation des techniciens agricoles burundais. Le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA en compagnie de l’ambassadeur de la Chine au Burundi y a effectué une visite ce mardi 26 mars 2019 pour se rendre compte de l’état d’avancement de ces travaux et s’enquérir de certaines informations en rapport avec ce centre.

Ce centre comprendra donc un immeuble des bureaux et des auditoires, un atelier de transformation des semences, un atelier de transformation des aliments du bétail, un hangar de stockage un hangar de réparation des machines agricoles, une étable, les dortoirs pour les étudiants et bien autres.

JPEG - 136.1 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale répondant aux questions de la presse après la visite

Pour l’ambassadeur de la Chine au Burundi, Trois sortes de culture seront ciblés à savoir le riz, le canne à sucre, et le maïs. Pour l’élevage, ce centre se penchera uniquement sur l’élevage des vaches et cette étable donnera du fumier qui sera utilisé dans les champs d’expérimentation. Le Président de l’Assemblée Nationale a fait savoir que ce projet est d’une grande importance pour le pays car un bon nombre de techniciens agricoles bénéficieront du renforcement des capacités en matière de technologie agricole. Plus 99 % de la population Burundaise vit de l’agriculture et de l’élevage, ainsi, a-t-il dit la promotion du secteur agro pastoral permettra donc l’augmentation des produits agricoles et des produits laitiers et cela rassurera la sécurité alimentaire dans notre pays. Par ailleurs la promotion de ce secteur pourra aussi contribuer dans la croissance économique du pays si on pense à l’exportation des produits agricoles et laitiers transformés comme la Chine le fait aujourd’hui dans le monde entier. Ce centre compte ouvrir ses portes en 2020 au mois de mai.

JPEG - 130.7 ko
L’ambassadeur de la Chine au BURUNDI s’adressant à la presse

Avant de se rendre à ce centre de démonstration des technologies agricoles ces deux personnalités avait d’abord visité l’Ecole Polytechnique du Moment de Mpanda. Au cours de cette visite cette école a bénéficié d’une aide du matériel scolaire de 50 bancs pupitres de la part de l’ambassade de la Chine au Burundi. Le Président de l’Assemblée Nationale était sur le lieu pour recevoir cette assistance en tant que initiateur de cette école. Il a révélé que l’ambassade de la Chine appui cette école chaque année avec des aides pareilles depuis sa création. Il se réjouit donc du soutien de l’ambassade de la Chine à cette école en particulier, et apprécie aussi l’importance que ce pays accorde au secteur de l’éducation dans notre pays en général. Le Président de l’Assemblée Nationale a ainsi fait savoir que le projet de création de cette école dans cette localité était dans l’objectif d’aider les élèves de cette commune de même que les autres en provenance de différents coins du pays ayant le besoin d’embrasser la carrière technique, donc les écoles des métiers.

JPEG - 138 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale recevant un don des bancs pupitres

Étant donné que cette école comprend trois sections qui font appel à la nouvelle technologie à savoir, l’informatique de gestion ,l’informatique de maintenance et l’informatique de télécommunication, le Président de la Chambre basse du Parlement a exprimé le besoin de cette école en outil informatique comme ordinateur car cette école compte aujourd’hui plus de 250 élèves avec un petit nombre d’ordinateurs. Cela leur permettra donc de bien étudier afin qu’ils puissent être à mesure d’aller en compétition avec les autres pendant les examens d’Etat. L’ambassadeur de la Ca quant à lui fait savoir que la Chine intervient dans différents domaines au Burundi et surtout dans le domaine de l’éducation.

JPEG - 145.2 ko
Visite de l’EPM Mpanda

Pour se développer, un pays a besoin des hommes et des femmes bien formés dans leurs carrières non seulement en droit ,en médecine et autres mais aussi en technologie .Dans le secteur de l’éducation la formation professionnelle est d’une importance capitale a confié l’ambassadeur de la Chine au Burundi avant de souligner qu’il a pris bonne note des doléances de ladite école. L’ambassade va donc continuer à appuyer cette école pour rassurer le bon fonctionnement de l’école et l’amélioration des conditions de travail de ces élèves. A part l’appui matériel, l’ambassade envisage ainsi d’autres domaines d’intervention pour favoriser l’épanouissement de cette école a-t-il- renchéri.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |