Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS

Célébration de la journée internationale de la femme en province Bubanza

Publié mercredi 27 mars 2019
parClarette INAMAHORO
:

Sous le thème général « la femme au centre des programmes innovants de protection sociale », la journée internationale de la femme a été célébrée en province Bubanza le samedi 23 mars 2019 sur le stade de la commune Musigati.

JPEG - 161.2 ko
Arrivée du Président de l’Assemblée Nationale et son épouse sur le lieu des cérémonies au stade communal de Musigati

Ouvertes par un long défilé des femmes réunies dans différentes associations œuvrant dans toutes les communes de Bubanza , les cérémonies avaient connu la présence des ressortissants de cette province dont celle des hommes venus soutenir et partager avec les femmes la joie de la fête leur dédiée. Les cérémonies étaient rehaussées par la présence du Président de l’Assemblée nationale le Très Honorable Pascal NYABENDA. Dans son mot de bienvenue, le Gouverneur de la province Bubanza a rassuré que la sécurité est au beau fixe dans cette province en général et en particulier dans la commune de Musigati qui avait abrité ces cérémonies. Le Gouverneur Nobus BUTOYI a exprimé sa satisfaction quant à l’action de la femme au foyer, dans la société et au service. Il a félicité les femmes qui travaillent en performant même mieux que les hommes parfois. Ainsi, il a fait un clin d’œil aux femmes qui négligent leur rôle aussi sacré de bien vouloir se rétracter. La Présidente du Forum National des Femmes en province Bubanza a confié que la célébration de la journée de la femme est une opportunité saisie pour évaluer le pas franchi par la femme dans tous les domaines de la vie nationale. Sur le plan social, Madame Sylvie NIZIGAMA s’est réjouie de la mesure gouvernementale encourageant la régularisation des mariages illégaux.

JPEG - 178 ko
Défilé des Femmes à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme en province de Bubanza

Mais elle a déploré le fait que la femme ne soit pas respectée car battue et le fait qu’elle ne soit pas très associée dans la gestion du patrimoine familial comme les récoltes. Cette situation l’affecte sur le plan économique car elle se retrouve démunie. Elle n’obtient rien même du patrimoine de sa famille d’origine. Madame Sylvie NIZIGIYIMANA a alerté que cela est un frein au développement de la femme qui se retrouve dans l’incapacité de faire un projet de développement faute de moyens propres. Sur le plan politique, la Présidente du Forum National des Femmes dans la province de Bubanza a rappelé que la femme burundaise n’est pas assez représentée dans les organes de prise de décision. Elle a alors sollicité de revoir de 30% à 50% les proportions octroyées par la Constitution burundaise à la femme. En cette période vers les élections de 2020, Madame Sylvie NIZIGIYIMANA n’a pas manqué à appeler toutes les femmes à préserver la paix et la sécurité.

Prenant la parole, le Président de l’Assemblée nationale le Très Honorable Pascal NYABENDA est revenu sur la place occupée par la femme dans le foyer. Le Très Honorable Pascal NYABENDA a rappelé que la présence d’une femme dans un ménage est d’une importance capitale et a demandé aux femmes de rester toujours conscientes qu’elles sont le pilier de toute la famille. Réagissant au souhait de revoir de 30% à 50% les proportions de la Constitution Burundaise en faveur des femmes dans la prise de décision, le Très Honorable Pascal NYABENDA a demandé aux femmes de le mériter en s’affirmant là où elles sont positionnées. Le Président de l’Assemblée nationale a saisi l’occasion pour féliciter les femmes qui font de meilleures performances et a encouragé les autres de toujours chercher à atteindre le meilleur d’eux-mêmes.

JPEG - 132.5 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale et son épouse pendant les cérémonies

Évoquant le problème de distraction auquel se heurtent les jeunes filles élèves, le Très Honorable Pascal NYABENDA a recommandé au Forum National des Femmes en province de Bubanza de mettre sur son plan d’action l’éducation des filles qui fréquentent l’école. Par ignorance, certaines filles se laissent distraire par les hommes qui finissent par les engrosser et mettent en péril leur avenir. Le Président de l’Assemblée nationale a demandé au Forum National des Femmes en province de Bubanza d’organiser une équipe de femmes leaders qui descendront dans les écoles demander à l’administration d’école de leur permettre de tenir des réunions de moralisation à l’endroit de jeunes filles élèves en guise de rappel de valeurs qu’elles ne doivent jamais enfreindre en vue d’un avenir meilleur. Le Très Honorable Pascal NYABENDA a confié qu’en faisant ainsi, le Forum aurait donné un coup de main aux parents, aux éducateurs et par la suite garantir des femmes capables futurs dirigeants du pays. Cependant, le Très Honorable Président de l’Assemblée national a demandé au forum d’investiguer également sur les filles victimes des grossesses non désirées qui ont abandonné l’école en vue de les aider à se retrouver sur le droit chemin.

JPEG - 125.8 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale prononçant le discours de circonstance

Les personnes âgées sont souvent jetées à leur sort, a martelé le Très Honorable Pascal NYABENDA. Il a ainsi demandé au Forum National de la Femme à Bubanza d’en faire également une investigation et de lui renseigner sur ces cas afin de leur venir en aide tant que possible. Le Très Honorable Pascal NYABENDA a aussi informé sur le projet d’une délégation de la Fondation dénommée Al Maktoon venue de Dubai qui lui a confié vouloir dispenser une formation gratuite en couture en faveur de 50 femmes burundaises pour chaque série dans une période d’un mois. Les lauréats formés auront droit à une machine à coudre à chaque fin de la formation. Le Président de l’Assemblée nationale a encouragé les femmes de Bubanza de ne pas rater cette opportunité. A l’occasion de la célébration de la journée de la femme en province de Bubanza, le Forum National de la Femme au niveau de cette province a remis au Très Honorable Pascal NYABENDA un paquet de cadeaux dont une vache dénommée « Mugisha ».

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |