Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale effectue les travaux de développement communautaire sur la colline de Dutwe.

Publié mercredi 13 mars 2019
parChristine Nahimana
:

Dans la continuité du programme « Ewe Burundi urambaye », le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale, ensemble avec la population de la localité de Mpungwe, a repiqué samedi 9 mars 2019, 15.000 plants d’arbres sur le mont Dutwe, c’est en commune et province de Ruyigi. Outre la population du coin, les travaux de développement communautaire du jour ont vu la participation des autorités administratives mais aussi des corps de défense et de sécurité natifs de la province.

JPEG - 100 ko
Le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale avec la population se rendant sur la colline Dutwe pour y planter les arbres

Le Gouverneur de province a, dans son mot d’accueil, sensibilisé les jeunes à planter des arbres qui sont transformés en papiers. Il les a surtout encouragés à étudier avec assiduité pour assurer plus tard cette transformation.

Ce travail de planter les arbres dans le cadre du programme « Ewe Burundi urambaye » se déroule par rotation, a rappelé, dans son allocution, l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA qui a aussi précisé que les activités du jour seront inoubliables. Outre qu’elles rassemblent différentes couches de populations, elles se déroulent aussi au lendemain de la journée internationale de la femme et les plants repiqués sont en surnombre, comparativement aux autres séances. Mais, a-t-elle précisé, c’est la course contre le temps qui a milité pour ce repiquage excessif parce que la période propice est en train d’être dépassée. Tout un monde a contribué au repiquage de ces arbres mais, a-t-elle averti, l’entretien incombe aux populations de la localité.

L’Hôte de marque a en outre révélé les bienfaits des arbres. Ils protègent le sol qui est source de vie, favorisent la pluviosité et évitent de ce fait la désertification. De plus, a-t-elle renchéri, la tâche a été effectuée grâce à la consolidation de la paix et de la sécurité qui sont du reste la préoccupation de tout un chacun. Ces deux facteurs sont matérialisés par des activités, en l’occurrence les travaux de développement communautaire du jour, a-t-elle démontré. Sinon, a-t-elle averti, en leur absence, la vie devient paralysée.

JPEG - 98.4 ko
Le Deuxième Vice Président de l’Assemblée Nationale s’adressant à la population

Si justement la paix et la sécurité n’avaient pas été perturbées dans le temps, la province de Ruyigi aurait peut être connu un bond dans le développement, a-t-elle espéré. L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA a également conseillé la population d’éviter les rumeurs, surtout dans cette période où le pays s’achemine doucement mais sûrement vers les échéances électorales de 2020. Les scrutins électoraux permettent la mise en place des institutions étatiques issues des urnes. Elle a alors imploré tout le monde à se préparer pour ce grand rendez-vous dans le calme et la sérénité via la quadrilogie composée à la base par la population qui se retrouve dans tous les secteurs de la vie. A côté de la population se trouvent les autorités administratives, du chef collinaire au Gouverneur de province en passant par les chefs de zone et les administrateurs communaux. Le domaine judiciaire qui règle les litiges est aussi une autre façade de cette quadrilogie qui compte aussi en son sein le corps de police.

JPEG - 22.8 ko
La population de Mpungwe en train de planter les arbres sur la colline Dutwe

Participer aux échéances électorales est un droit pour tout citoyen qui est alors invité à se préparer au préalable. Elle a insisté à l’obtention de la carte nationale d’identité surtout pour ceux qui n’avaient pas encore atteint l’âge requis au cours du référendum constitutionnel.

Par ailleurs, le Deuxième Vice- Président de l’Assemblée Nationale a exhorté la population à accueillir à bras ouverts les rapatriés qui sont en train de retourner au bercail où règnent justement la paix et la sécurité. Pour le cas d’espèce, les rapatriés de Ruyigi transitent par Nyabitare en commune de Gisuru avant de rejoindre leurs différentes collines d’origine. A côté de l’aide matérielle, la sensibilisation en matière électorale est aussi nécessaire pour ces rapatriés.

Les élections riment avec leur préparation, a rappelé l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA qui a appelé tout le monde à faire sienne la contribution à ce rendez-vous. Les élections ne sont pas l’apanage du Gouverneur ou de l’Administrateur communal mais c’est plutôt l’affaire de tout le monde. Si les élections ne se sont pas bien déroulées, c’est la pagaille qui s’installe ; d’où chacun doit s’y mettre.

L’Hôte de marque s’est aussi réjoui de la présence d’un grand nombre de jeunes qui sont l’avenir du pays. Elle les a encouragés à pousser loin leurs études dans le but d’assurer la relève. Aux jeunes filles, elle les a conseillées d’être compétitives avec les hommes. Aux jeunes, elle leur a fait un clin d’œil. « L’éducation de vos sœurs vous incombe. Evitez-leur la compagnie des motards, des taxis-vélos ou de tout autre qui les dérouterait ».

Dans la soirée, le Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale était l’invité d’une cérémonie d’échanges de vœux du nouvel an organisé par l’Association des Militaires et Policiers Natifs de Ruyigi, SOMIPONAR en sigle. Cette réception a suivi une réunion qui a mis en place de nouveaux organes de l’association.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |