Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » VOTE DE LOIS » Analyse et adoption en plénière

Analyse et adoption du Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Prêt N˚13324P entre la République et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID) Relatif au Projet de Construction de la Route Nationale N˚3, Tronçon Rumonge-Nyanza-Lac, signé à Vienne le 27/08/2018.

Publié jeudi 25 octobre 2018
parChristine Nahimana
:

Le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID) vient de concrétiser sa promesse par la signature de l’accord de prêt du 27/08/2018 de vingt millions de dollars américains, s’est réjoui mercredi 24 octobre 2018, dans son exposé de motifs, le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation, le Docteur Domitien NDIHOKUBWAYO, qui représentait son collègue en charge des Transports, des Travaux Publics, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire, l’Ingénieur Jean-Bosco NTUNZWENIMANA, dignement empêché.

JPEG - 66.3 ko
Le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation présentant son exposée des motifs

C’était lors de l’analyse du Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de Prêt N˚13324P entre la République et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID) Relatif au Projet de Construction de la Route Nationale N˚3, Tronçon Rumonge-Nyanza-Lac, signé à Vienne le 27/08/2018, un Projet de loi qui a été adopté à l’unanimité.

Le coût total, a-t-il précisé, estimé du tronçon Rumonge-Nyanza-Lac de 52 Km est de 119 milliards de FBU, soit 68 millions USD. Le démarrage des travaux est prévu en juin 2020 et la fin, en juin 2023.

JPEG - 81.2 ko
Les Membres du Bureau de l’Assemblée Nationale pendant la plénière

Les requêtes de financement ont été adressées à quatre bailleurs de fonds dont la BADEA, le FSD, l’OFID et le DEA, a rappelé la Commission de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement, du Développement Communal et des Travaux Publics saisie au fond qui a voulu savoir l’assurance quant à la faisabilité du projet. Elle doute du fait que, au moment où deux bailleurs de fonds seulement sur quatre s’étaient déjà prononcés positivement après la mission d’évaluation conjointe qui a eu lieu du 02 au 10 mars 2018.

JPEG - 106.4 ko
Vue de Profil des Honorables Députés votant à main lévée

L’espoir y est, a rassuré l’Envoyé du Gouvernement, puisqu’on continue à échanger tout le temps. Nous avons déjà transmis des correspondances de rappel, a-t-il poursuivi, pour demander l’état d’avancement des préparatifs des accords de financement en date du 1er octobre 2018 et nous attendons la réponse adressée respectivement au Fonds Saoudien et à la BADEA qui est déjà prête à signer l’Accord de financement.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |