Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Contrôle de l’Action gouvernementale » Commission d’enquête

Restitution du rapport de la Commission de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement, du Développement Communal et des Travaux Publics complétant la descente du 13 au 15 avril 2016.

Publié vendredi 17 février 2017
parChristine Nahimana
:

« Protéger le terrain strictement réservé au centre d’épuration des eaux usées de Buterere et décourager toute tentative d’y ériger des constructions des privés, de les ériger dans l’aire de l’extension de ce centre ou autour du centre en général et des lits de séchage en particulier ». C’est l’une des recommandations émises à l’endroit du Gouvernement par la Commission de

JPEG - 67.2 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale dirige la science plénière

l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement, du Développement Communal et des Travaux Publics au cours de la séance plénière de jeudi 16 février 2017 consacrée à la Restitution des descentes effectuées par ladite Commission.

Selon l’Honorable Bernard NDAYISENGA, Président de cette Commission, le rapport a été produit après la visite des usines AFRITAN et AFRITEXTILE en date du 10 novembre 2016 d’une part et après la descente du 25 novembre 2016 dans les services du SETEMU et sur le littoral de la rivière Ntahangwa, d’autre part.

JPEG - 58.4 ko
Le président de la commission agriculture présentant le rapport

Par ailleurs, les autres recommandations formulées par la Commission sont notamment :
-  Intégrer, dans le budget exercice 2017, un litera budgétaire relatif à l’achat urgent de Trois pompes nécessaires à l’évacuation des déchets vers le centre d’épuration des eaux usées de Buterere pour protéger l’environnement en général et le lac Tanganyika en particulier. A ce sujet, il faut signaler le danger que court la population environnante à la suite d’inondations des eaux usées pouvant causer un environnement malsain (maladies diverses, odeurs nauséabondes, etc) ;
-  Prévoir dans les plus brefs délais et aménager des lieux d’évacuation des déchets Solides issus des différentes usines en général et de l’usine AFRITEXTILE en particulier ;
-  Réviser les textes régissant les SETEMU afin de les adapter aux réalités du moment ; JPEG

JPEG - 120.1 ko
Vue de profil des Honorables Députés

-  Astreindre la population urbaine et les services publics bénéficiaires des services bénévoles des SETEMU (des privés, des écoles, des hôpitaux, des camps militaires) à payer une redevance qui participerait à l’entretien de leurs équipements et partant de son fonctionnement régulier de cet organe technique de la Mairie de Bujumbura tant utile pour les citadins ;
-  Suspendre et geler les attributions des parcelles en cours et de celles déjà attribuées dans les zones tampons se situant entre les berges des différentes rivières traversant la ville en général et les parcelles attribuées dans la zone tampon visitée de la rivière Ntahangwa en particulier.

Même si le rapport innocente l’AFRITAN en matière de pollution du lac Tanganyika, la plénière a recommandé à la Commission de refaire une visite surprise à cette usine, étant donné les grognes de la population environnante.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |