Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Président de l’Assemblée Nationale clôture les activités des camps de travail en province Bujumbura.

Publié samedi 26 août 2017
parArlette Akimana
:
JPEG - 161.5 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale entrain d’effectuer les travaux communautaires

Samedi le 26 Août 2017, le Président de l’Assemblée Nationale, Très Honorable Pascal NYABENDA, a effectué les travaux communautaires en commune Kabezi, province Bujumbura. Ces travaux consistaient à l’extension de l’hôpital de district de Kabezi, au chef-lieu de la commune. C’était aussi dans le cadre de la clôture des activités des camps de travail des élèves en vacances de cette province, après une retraire de trois jours.

Aux côtés de la population et des élèves en vacances, Très Honorable Pascal NYABENDA a aidé à la préparation du béton destiné à l’élévation des colonnes de ce bâtiment dont les travaux sont tout au début. Le devis de construction de ce bloc est estimé à 1 milliard de FBU, un montant qui proviendra notamment, selon l’administration, des recettes de l’hôpital, des contributions de l’administration, des natifs et d’autres personnalités soucieuses du développement de la province Bujumbura.

JPEG - 133.9 ko
Vue de la population de Kabezi

Dans son mot d’accueil, l’administrateur de la commune Kabezi madame Rénilde, a indiqué que la commune est calme sauf des cas récents de vol du petit bétail qui ont heureusement été maitrisés. En ce qui est de la lutte contre la consommation des boissons prohibées, l’administrateur de Kabezi a indiqué que l’administration est à l’œuvre et que des sanctions exemplaires sont prévues pour les fabricants, les consommateurs et les complices. Au niveau social, Madame Rénilde a indiqué qu’avec la mise en application de la loi réprimant les violences basées sur le genre, maintenant les services de l’Etat civil sont débordés par les couples qui régularisent leurs unions, ce que salue l’administration. Mais, a déploré madame l’administrateur de Kabezi, le grand problème c’est que les hommes polygames décident souvent d’officialiser leur union avec leurs plus jeunes femmes, délaissant ainsi leurs premières femmes avec qui ils ont eu beaucoup d’enfants, cela devient donc un sérieux problème de société, a-t-elle ajouté.

De son côté, le Gouverneur de la province Bujumbura madame Nadine Gacuti, a parlé du pas franchi en matière de développement au niveau de toute la province. Elle a rappelé que quelques années avant, la province de Bujumbura était parmi les dernières en matière de développement. Maintenant, a-t-elle indiqué, la province a un nouveau visage. La population a emboîté le pas aux autres et se construit maintenant des infrastructures sociales à travers les travaux communautaires. En ce qui concerne les camps de travail des élèves en vacances, madame le gouverneur de la province Bujumbura a indiqué que ce fût une période riche pour les élèves puisque à côté des travaux de développement, ces élèves viennent de passer trois jours dans une retraite, dans laquelle ils ont reçus des enseignements basés notamment sur le patriotisme, la santé sexuelle et reproductive, la lutte contre la corruption, l’entreprenariat, etc. Elle a remercié les parents qui ont envoyé leurs enfants dans ces camps de travail.

JPEG - 122.3 ko
Très Honorable Pascal NYABENDA entrain de s’adresser à la population de Kabezi

Dans son discours, le Président de l’Assemblée Nationale, Très Honorable Pascal NYABENDA, a salué le rythme pris actuellement par la province Bujumbura en matière de développement, après des années où elle était considérée comme l’une des dernières. Maintenant, la population de la province Bujumbura répond considérablement aux travaux communautaires, longtemps considérés dans cette province comme étant du ressort du seul parti au pouvoir, a indiqué le Président de l’Assemblée Nationale. Maintenant, leur a-t-il dit, vous avez compris que si vous construisez une école, un dispensaire, ces infrastructures accueilleront tous vos enfants sans distinction.

En ce qui concerne les 500 millions que le Gouvernement octroie chaque année aux communes dans le cadre de la décentralisation, Très Honorable Pascal NYABENDA a demandé à l’administration d’élaborer de bons projets de développement pour que ces fonds ne tombent pas en annulation. Il a reconnu que les communes se heurtent souvent au code des marchés publics qui les bloque souvent lorsqu’il s’agit de réaliser ces travaux de développement, cette loi est actuellement en cours d’étude au niveau de l’Assemblée Nationale, laquelle va y apporter des amendements bénéfiques, a-t-il promis.

Parlant des camps de travail des élèves en vacances, le Président de l’Assemblée Nationale a félicité ces élèves qui se sont donnés au développement de leur pays. Vous avez compris que c’est vous les futurs leaders et que vous devez changer de comportement et développer votre pays, leur a-t-il dit. Il leur a demandé d’aimer leur pays et d’en être fier. Demandez à ceux qui ont fui le pays, maintenant ils sont conscients de ce qu’ils ont perdu et ne demandent qu’à retourner au bercail, a fait savoir Très Honorable Pascal NYABENDA. Il y a des jeunes qui ne rêvent qu’à immigrer à l’étranger, il y en a qui sont partis et ont embrassé la culture et la langue de ces pays, mais là où ils sont, ils sont toujours appelés des étrangers, certains sont devenus alcooliques tandis que d’autres ne vivent que par des assistances sociales, vous comprenez cette vie ?leur a-t-il demandé. Home is home, soyez fier de votre pays, a-t-il ajouté. Il leur a appelé à travailler dur à l’école et à faire de longues études ; pour les jeunes filles, Très Honorable Pascal NYABENDA leur a rappelé que le meilleur et premier mari qui ne déçoit pas, c’est bien le diplôme.

JPEG - 125.5 ko
Les élèves ayant participé au camp de travail ont aussi reçu des cahiers et une enveloppe

Le Président de l’Assemblée Nationale a aussi parlé du processus électoral prochain de 2020. Pour des élections réussies, il faut que le peuple burundais prenne en mais sa destinée et apprenne à gérer ses affaires sans ingérence extérieure. Ainsi, il leur a appelé à répondre à l’appel de Son Excellence le Président de la République et de donner leurs contributions au compte ouvert à la Banque Centrale pour le financement des élections. Ce sera un bon geste pour la consolidation de l’indépendance du Burundi, a indiqué Très Honorable Pascal NYABENDA.

A la fin de ces travaux, les élèves qui ont participé aux camps de travail et à la retraite ont reçu des cahiers et une enveloppe.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |