Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Le Président de l’Assemblée Nationale visite la province de Karusi.

Publié samedi 6 mai 2017
parNikiza Providence
:

Depuis jeudi le 4 mai 2017, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal NYABENDA, a effectué une visite en province de Karusi. Cette descente s’inscrit dans le cadre des activités prévues en cette période de vacances parlementaires. Vendredi le 5 mai 2017, le Président de l’Assemblée Nationale a tenu une réunion avec les responsables de tous les secteurs d’activités en province Karusi.

JPEG - 70.1 ko
Vue partielle des participants à la réunion

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de la province Karusi Madame Calinie MBARUSHIMANA, a fait savoir que la paix et la sécurité règnent dans toutes les communes, et cela grâce aux comités mixtes de sécurité. Elle a ajouté que la population a fait face à la famine à cause des changements climatique pendant la saison A 2017, mais que la récolte sera bonne pour la saison B. Dans le domaine de la santé, Madame le Gouverneur de Karusi a indiqué que la malaria a beaucoup sévi dans la province il y a quelques mois mais que maintenant l’épidémie est maîtrisée.

En ce qui concerne les travaux de développement, Madame Calinie MBARUSHIMANA a indiqué que beaucoup de chantiers sont en cours, parlant ainsi du stade provincial en cours de construction et des marchés modernes dans toutes les communes, et a salué la contribution des Parlementaires élus dans cette province à la réalisation de ces travaux. Dans son allocution, le Président de la Chambre Basse du Parlement a indiqué qu’il est venu échanger avec eux sur la vie de la province. Il a commencé par expliquer le fonctionnement de l’Assemblée Nationale, revenant sur le processus de vote des lois en passant par la mission du contrôle de l’action gouvernementale.

JPEG - 40.9 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale tenant une réunion à l’endroit des cadres et responsables de différent services

Très Honorable Pascal NYABENDA est ensuite revenu sur les événements de 2015. Il a rappelé le caractère violent des manifestations qui ont abouti à une tentative de putsch. Il a parlé des rumeurs de génocide qui en ont suivi jusqu’à accuser la province de Karusi de préparer un génocide sur base des images prises dans d’autres pays. Et de rappeler qu’il y en a qui ne se réjouissent pas de la paix et de la sécurité qui règnent au Burundi, et qui cherchent toujours à les déstabiliser. Et de leur demander de rester toujours unis en dénonçant tout acte de nature à perturber la sécurité. Le Président de la Chambre Basse du Parlement a également parlé de l’économie du pays. Il a insisté sur l’amour de la patrie surtout en luttant contre la corruption et la fraude. Il a indiqué qu’en ce moment où les Partenaires du Burundi se sont désistés, toutes les ressources du pays doivent provenir de la population elle-même, et de saluer ainsi le travail effectué par l’Office Burundais des Recettes. Très Honorable Pascal NYABENDA a dénoncé le commerce illicite et la fraude qui s’observent ces jours-ci dans la vente du café et des minerais, leur demandant ainsi de bannir ces pratiques qui ne servent qu’à donner des devises à d’autres pays voisins au détriment du Burundi. Le Président de la Chambre Basse du Parlement a indiqué que pour mettre fin à tous ces actes, il faut que les burundais s’unissent en consolidant la paix et la sécurité.

JPEG - 53.7 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale dirigeant la réunion

Il faut aussi qu’ils travaillent durement pour maximiser la production, on a toutes les potentialités, il faudra seulement savoir comment les exploiter, a ajouté Très Honorable Pascal NYABENDA. Pour les 500 millions que le Gouvernement dote chaque commune par an, Très Honorable Pascal NYABENDA a demandé aux administratifs d’élaborer de bons projets de développement qui profitent à la population de la commune, pour que ces fonds ne tombent pas en annulation. Dans leurs interventions, les participants à la réunion ont salué des mesures prises par le Gouvernement et adoptés par l’Assemblée Nationale pour le bien-être de la population. C’est notamment la loi réprimant les violences basées sur le genre qui a permis aux épouses bafouées d’être remises dans leurs droits, la mesure d’exonération sur certains produits alimentaires et celle dotant les communes des 500millions de FBU pour la réalisation de leurs projets de développement. Les administrateurs communaux ont reconnu qu’il leur est encore difficile de bien élaborer les projets de développement pour bien utiliser ces fonds. D’autres ont demandé que les services qui donnent des documents pour l’extraction de certains minerais soient décentralisés pour que la population puisse les avoir sans devoir faire de longues distances. En réponse à ces questions, le Président de la Chambre Basse du Parlement leur a répondu que le Gouvernement fera tout pour le bien-être de sa population et leur a demandé de s’adonner aux travaux de développement.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |