Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

Le Président de l’Assemblée Nationale rencontre les Burundais vivant en Zambie

Publié lundi 27 février 2017
parChristine Nahimana
:

Parler de la vie du pays en général, tel était l’objet de la réunion que le Président de l’Assemblée Nationale a organisée à Lusaka à l’endroit des Burundais vivant en Zambie dimanche 26 février 2017.

Dans son mot de bienvenue, le Chargé d’affaires à l’Ambassade du Burundi en Zambie, Georges BERAHINO, a souhaité que le Burundi fasse partie du projet de chemin de fer qui va relier les pays de l’Afrique australe pour booster son économie.

JPEG - 78.3 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant aux Burundais vivant en Zambie

Le représentant des Burundais vivant en Tanzanie a, quant à lui, demander au Gouvernement du Burundi et à celui de la Zambie de négocier la suppression des visas pour les Burundais qui entrent en Zambie.

Dans son message, le Président de l’Assemblée Nationale leur a rappelé que c’est la deuxième fois, en moins d’une année, qu’il visite ces Burundais, signe de son attachement. Le Très Honorable Pascal NYABENDA leur a alors expliqué les organes de l’Assemblée Nationale et son fonctionnement. Il leur a par ailleurs fait savoir que l’Assemblée Nationale que l’Assemblée Nationale noue des relations d’amitié avec d’autres Assemblées comme celle des Emirats arabes-unis, et présentement celle de la Zambie ; bientôt les relations vont être tissées avec l’Assemblée Nationale libanaise et sud-africaine.

Les Burundais vivant en Zambie ont voulu savoir la situation réelle politico-sécuritaire qui prévaut au pays. Le pays est actuellement calme, a rétorqué le Numéro Deux burundais. Les Burundais sont soudés et vaquent aux activités de développement, s’est-il réjoui.

JPEG - 84.8 ko
Vue partielle des partcipants à la réunion

L’un d’eux s’est interrogé sur le temps consacré aux activités politiques au lieu de s’atteler au travail, surtout qu’on n’est pas en période électorale. Réagissant à cette intervention, le Président de la Chambre basse du Parlement burundais a indiqué qu’il ne faut pas attendre la période électorale pour organiser de telles activités, ajoutant que les activités politiques se déroulent généralement les week-ends.

Une autre question qui a été soulevée est la xénophobie rapportée ces derniers jours, en Afrique du Sud. Le Très Honorable Pascal NYABENDA a jugé que les autorités sud-africaines devraient ramener l’ordre et a exhorté l’Union Africaine de surveiller ce qui se passe dans ce pays.

La réunion s’est terminée en partageant un verre d’amitié.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |