Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

La Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale rencontre les cadres politiques du Cabinet du Président

Publié vendredi 20 janvier 2017
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 71.9 ko
La deuxième Vice-Présidente de l4assemblée Nationale en compagnie du Chef de Cabinet rencontre les cadres

Conformément à l’article 1 de l’Instruction Intérieure no130/PAN/012 du 16 mars 2016 portant Organisation et Fonctionnement des Services de l’Assemblée Nationale, le Bureau de l’Assemblée Nationale assure la coordination de tous les services de l’Assemblée Nationale.

C’est dans cette optique que l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale a rencontré les cadres politiques du Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale pour s’imprégner du fonctionnement des services attachés au Cabinet du Président. Cette rencontre est la première depuis qu’elle a été élue à ce poste. Chaque Cellule a eu l’occasion de présenter l’état des lieux des activités réalisées, les défis rencontrés, formuler quelques propositions des solutions pour y répondre.

Selon l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale, l’on ne peut pas prétendre suivre les activités des cellules sans connaitre leurs activités. L’une après l’autre, chaque Cellule a présenté brièvement les activités qui lui sont dévolues conformément à l’Instruction Intérieure no130/PAN/012 du 16 mars 2016 portant Organisation et Fonctionnement des Services de l’Assemblée Nationale.

JPEG - 93.3 ko
Vue de profil des cadres en réunion

Les défis pour chaque cellule sont de plusieurs ordres et dépendent largement de la spécificité de chacune d’elles. En effet, le renforcement des capacités est la pierre angulaire des doléances émises par toutes les cellules ainsi que la dotation des équipements de travail pour l’intérêt du travail au sein du Cabinet. S’exprimant au cours de cette réunion, l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA Deuxième Vice-Président de l’Assemblée Nationale a fait savoir que toutes les doléances sont fondées.

Néanmoins, la plupart de ces doléances nécessitent les moyens matériels et financiers alors que le Burundi dispose d’un budget d’austérité a-t-elle précisé. Elle a recommandé une gestion rationnelle pour surmonter au cas échéant les problèmes qui peuvent surgir.

Enfin, elle a promis de se concerter avec d’autres autorités pour trouver des réponses aux questions les plus urgentes, tout en recommandant à chaque cellule de transmettre au plus vite possible les doléances formulées.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |