Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

La Deuxième Vice-Présente de l’Assemblée Nationale rencontre les différents chefs de services de la province de Kirundo.

Publié mercredi 24 mai 2017
parPetronie Bucumi
:

Sensibiliser la population de la province de Kirundo pour lutter contre toute sorte de commerce illicite et la corruption, tel était le menu des échanges organisés le Mardi 23 mai 2017 en commune de Busoni de la province de Kirundo , entre les différents chefs de services œuvrant dans cette province et la Deuxième vice- Présidente de l’Assemblée Nationale.

JPEG - 48.2 ko
La Deuxième Vice-Presidente de l’AN entourée par le gouverneur de la province Kirundo de gauche, et de l’administrateur Busoni de droite

Dans son mot d’accueil, l’administrateur de la commune hôte, madame Claudine HASHAZINKA s’est réjoui de l’abondance de la récolte de cette saison culturale B sauf dans quatre cellules. L’administration envisage alors dans ces localités la mise en place des greniers pour pouvoir affronter le futur. Cependant le Gouverneur de la province de Kirundo s’est inquiété des cas de banditisme qui se remarquent dans cette province. La population est sensibilisée pour ne pas vendre le gros de la récolte, de peur que ces agriculteurs ne manquent de semences, a également confié l’Honorable Melchior NANKWAHOMBA qui a déploré le ravage causé par la malaria surtout dans la catégorie des enfants, des jeunes et des femmes enceintes. Par ailleurs, a renchéri l’Administratif, les refoulés du Rwanda posent de problème. Ils se chiffrent en effet à 450 mais la province n’est pas à mesure de les loger, a-t-il précisé avant de regretter le fait que l’administration rwandaise n’autorise pas les Burundais à regagner leur patrie.

Concernant la lutte contre la fraude et la corruption, l’Honorable Melchior NANKWAHOMBA a fait savoir que l’administration est à l’œuvre. Pour preuves, 130 Kg de café ont été saisis en commune de Ntega et plus de 180 Kg de minerais ont été aussi appréhendé et ce, grâce à la bonne collaboration de la quadrilogie.

La Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale a, dans son allocution, rappelé aux participants que le Burundi vient de traverser les moments de dures épreuves de 2015 qui ont poussé le pays dans la pauvreté. Il ne faut pas enfoncer le pays par la fraude, a conseillé l’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA qui a démontré que cette pratique profite plutôt au pays destinataire de ces produits, dont le café et les minerais comme le coltan et le wolframite. Elle en a appelé au devoir civique de tout Burundais pour améliorer l’économie du pays.

JPEG - 42.3 ko
L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA présentant son allocution

La lutte contre la corruption et le commerce illicite sont les principales portes pour sortir de la pauvreté, a-t-elle expliqué avant de signaler que des mesures ont été prises à l’endroit de ceux qui s’adonnent à la fraude et à la corruption. Et de démontrer que celui qui se livre à la corruption paie doublement. C’est aussi l’un des moyens de gaspiller les biens de la famille, a-t-elle poursuivi en ajoutant que ce vice se rencontre partout, même dans les écoles, comme une commission des Députés l’a pu constater sur terrain. Elle a alors félicité le tribunal de Ngozi qui a tranché 349 procès concernant la corruption. L’Honorable Jocky Chantal NKURUNZIZA a clôturé son allocution en invitant tous les parents de veiller à l’éducation de leurs enfants dès le bas âge.

JPEG - 46.6 ko
l’un des intervenants lors de la réunion

Un intervenant n’a pas nié l’existence du commerce illicite du café et a plutôt proposé au Gouvernement de revenir à la commercialisation de cette culture parce que, a-t-il confié, actuellement les privés ne satisfont pas les caféiculteurs. Après la réunion, la Deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale a visité le marais de Nyavyamo qui a été aménagé par le Gouvernement sur les fonds de la Banque Africaine de Développement (BAD) .

JPEG - 53.6 ko
La Deuxième Vice-Presidente de l’AN visite le marrais de NYAVYAMO

Ce marrais aménagé couvre une superficie de 538 hectares et deux communes en profiteront ; a savoir commune Kirundo et Ntega.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |