Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Missions à l’étranger

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE PARTICIPE A LA 7EME SESSION ORDINAIRE DU FORUM DES PARLEMENTS DE LA CIRGL

Publié vendredi 9 décembre 2016
parNikiza Providence
:

Poursuivant sa mission de travail à Khartoum au Soudan, le Président de la Chambre Basse du Parlement a participé à la 7ème Session ordinaire du Forum des Parlements de la CIRGL, en date du 7décembre 2016.

Au cours de cette session, l’Assemblée a mis un accent particulier sur les résolutions envers les pays qui connaissent jusqu’aujourd’hui des conflits politiques. C’est notamment le Burundi, la RDC, le Soudan du Sud et la République. Ainsi, concernant les recommandations formulées sur le Burundi, 11points ont été proposés à l’Assemblée pour adoption .On peut citer parmi ces propositions , le respect des Accords d’Arusha et de la constitution Burundaise ; l’organisation d’un dialogue inclusif et l’arrêt du flux des réfugiés vers les pays voisins.

JPEG - 133.2 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale participant à la 7ème Session plénière du Forum des Parlements de la CIRGL

Le Président de la Chambre Basse du Parlement Burundais Très Honorable Pascal Nyabenda a fait une réaction sur ces recommandations contre le Burundi, proposées par le Forum des Parlements des pays membres de la CIRGL. Il a dit être déçu par cette proposition de résolution sur le Burundi d’autant plus que cette dernière ne correspond pas à la réalité de la situation socio-politique qui prévaut au Burundi, vue l’écart de temps entre l’élaboration du rapport par la délégation de la CIRGL qui a visité le Burundi au mois de Février 2016 et cette résolution qui en résulte.

Parlant de dialogue, le Numéro Deux Burundais a expliqué que le dialogue inter burundais à l’intérieur du pays a été déjà clôturé et que la commission se prépare à faire des concertations avec le médiateur Burundais. Cependant, le Très Honorable Pascal Nyabenda a rejeté la proposition de ce forum qui demande au Gouvernement Burundais de s’assoir avec les putschistes, ce qui ne se fait nulle part dans le monde entier.Ces putschistes doivent être plutôt traduits devant la justice, a-t-il poursuivi. Il a profité de cette opportunité pour rassurer l’Assemblée qu’il n’y a aucun mouvement politico-militaire au Burundi et que le Burundi n’est pas en guerre. C’est ainsi que le Numéro Deux Burundais a recommandé la révision de certains points de la résolution en présence des Parlementaires Burundais après quoi la résolution a été adoptée moyennant ces amendements.

JPEG - 134.6 ko
Vue partielle des participants à la réunion

Avant l’Assemblée en plénière, le Président de l’Assemblée Nationale Très Honorable Pascal Nyabenda avait pris part aux cérémonies d’ouverture de cette session ordinaire du Forum des Parlements des pays membres de la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs qui ont eu lieu la même date du 7 décembre 2016. Au cours de ces cérémonies d’ouverture, le Président de l’Assemblée Nationale Angolaise, en même temps Président sortant de ce Forum, a fait savoir que l’objectif de ce Forum est de préconiser la paix dans la région, d’autant plus que cette dernière est le socle du développement durable. Il a demandé à ce forum de s’impliquer davantage en appuyant dans la résolution pacifique des conflits dans les pays affectés de la sous-région.

Le Président de l’Assemblée Nationale Soudanaise Ibrahim Mohamed Omer et Président entrant du FP/CIRGL a, dans son discours, souhaité que les États Membres mettent en œuvre le pacte et le protocole de la CIRGL. Quant au Premier Vice-Président du Soudan qui a rehaussé de sa présence ces cérémonies, il a demandé aux élus du peuple de chercher les voies et moyens adéquats pour juguler aux problèmes de famine et des maladies qui hantent le peuple africain. Selon toujours le Premier Vice-Président de la République Soudanaise, cela va permettre aux pays africains d’arriver au développement durable vue les potentialités que le continent Africain dispose.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |