Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

LA PROMOTION DES ECOLES DE METIERS UNE PREOCCUPATION DU GOUVERNEMENT DU BURUNDI

Publié mardi 9 janvier 2018
parNikiza Providence
:

En date du 8 janvier 2018 le Président de l’Assemblée nationale a effectué une visite à l’Ecole d’excellence de Kibuye, c’est en commune de Buyengero de la province de Rumonge.

JPEG - 130.4 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale en train de visiter l’école d’excellence de Kibuye

Cette école est parmi les quinze initiés par le Gouvernement au niveau de tout le pays. Etant le parrain de ladite école, Très Honorable Pascal NYABENDA s’y est rendu pour s’enquérir de l’état d’avancement des activités de constructions des salles de classe. Selon le Gouverneur de la province de Rumonge, au total, six salles de classe ayant la capacité d’accueillir plus de trois cent soixante élèves sont déjà construites ; pour le moment, le bloc administratif et le bloc atelier sont en cours de construction, a-t-il détaillé avant de préciser qu’il ne reste que la toiture. Dans son allocution, le Président de la Chambre Basse du Parlement a d’abord souhaité les vœux du nouvel an à la population de la commune Bungero avant de la féliciter pour l’étape déjà franchie en matière de construction de cette école. Le Numéro Deux Burundais a mis un accent particulier sur l’importance des écoles de métiers dans le développement du pays. Nul ne peut nier que les grandes puissances économiques du monde l’ont été grâce aux citoyens qui ont fréquenté ce genre d’enseignement.

JPEG - 82.4 ko
Le Président de l’Assemblée Nationale s’adressant à la population

Grâce à leur ingéniosité, ils répondent en effet aux besoins urgents des communautés, ce qui favorise la circulation de la monnaie. C’est ainsi qu’il a encouragé les élèves à fréquenter les écoles de métiers non seulement pour leur auto- développement mais aussi pour le développement de tout pays. Dans le même ordre d’idées, le Président de la Chambre basse du Parlement a donné des conseils à ces élèves allant dans le sens de ne pas se limiter au diplôme de niveau A2 mais plutôt de poursuivre de longues études pour décrocher des diplômes compétitifs sur le marché du travail au niveau de la communauté Est Africaine. Le Président de l’Assemblée Nationale a également exhorté les jeunes filles d’éviter les grossesses non désirées qui pourraient sans nul doute les entrainer à interrompre leurs études. Il les a aussi conseillées de ne pas se précipiter dans des mariages précoces. Un diplôme est un mari et un mari qui ne les trahira jamais, a martelé le Numéro Deux Burundais.

JPEG - 138.8 ko
Vue partielle de la population de Kibuye

Le Président de la Chambre Basse du Parlement a aussi parlé du projet d’amendement de la Constitution burundaise. Il a fait savoir qu’il revient à chaque pays d’amender sa Constitution pour qu’elle soit en conformité avec les situations du moment. Même les Nations unies reconnaissent que chaque pays souverain a le plein droit d’amender sa Constitution sans aucune balise ni la consultation de qui que ce soit. Il a clôturé son allocution en interpellant la population de Buyengero à contribuer aux préparatifs des élections de 2020 pour que le Burundi organise les élections par ses propres moyens sans attendre les aides extérieures qui sont des fois accompagnées de conditionnalités.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |