Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ÉVÉNEMENTS » Événements

L’Assemblée Nationale a fait ses adieux à son employé, Monsieur Jean-Claude NIZIGIYIMANA

Publié mercredi 20 juillet 2016
parChristine Nahimana
:

Les cérémonies d’inhumation de Feu Jean-Claude NIZIGIYIMANA ont été organisées mardi 19 juillet 2016. Après avoir rendu ses derniers hommages au défunt à l’Hôpital Roi Khaled, le cortège funéraire s’est dirigé vers la Cathédrale Regina Mundi pour une messe de requiem. Dans son homélie, Monseigneur Gabriel BAREGENSABE a indiqué que dans l’évangile du jour selon le chapitre 14 de Saint Jean, Jésus explique les relations qui nous lient à Dieu ainsi que le chemin qui conduit vers Lui. Il nous a conseillé par la même occasion de ne pas être découragé par la mort puisque Dieu nous réserve la meilleure place dans son paradis. Nous, êtres humains sommes attristés chaque fois que la mort nous enlève un des nôtres, c’est comme s’il partait vers l’inconnu, l’étranger.

Le mieux serait de considérer la mort comme une naissance , à l’instar de nos aïeux, a renchéri le Prédicateur du jour avant de rappeler que là où nous allons est notre véritable demeure. En principe, nous devrions être réconfortés par notre foi quand quelqu’un des nôtres termine sa vie sur terre, parce que Jésus-Christ a déjà préparé sa place, a-t-il signalé. Le baptême est un don, un privilège qui nous rapproche de Jésus-Christ.

Il a aussi mentionné que chez les Catholiques, de par leur foi, prier pour les disparus renforce les liens avec les vivants qui, du reste, s’acheminent eux aussi vers l’Au-delà. Ce n’est pas la mort qui rompt cette relation, a-t-il nuancé avant d’insister sur le fait que prier pour les morts n’est nullement une perte de temps. Prier pour les morts renforce plutôt l’amour que nous avons envers eux. D’autre part, prier nous rappelle que Jésus-Christ est parmi et qu’il demeurera toujours parmi nous, a-t-il démontré. La prière nous rapproche des nôtres qui sont déjà arrivés à destination ; le Ciel étant notre finalité à nous tous, le mieux serait alors de mener sur terre une vie sereine, exempte de vices, a-t-il conclu.

A l’issue de cette célébration eucharistique, Feu Jean-Claude NIZIGIYIMANA a été acheminé à sa dernière demeure, au cimetière de Mpanda.

Rappelons que Feu Jean-Claude NIZIGIYIMANA qui prestait à l’Assemblée Nationale depuis 1999 au service de l’Entretien des Bâtiments et Equipement est mort inopinément samedi 16 juillet 2016. Il était né en commune Mugongo-Manga dans la province de Bujumbura en 1971.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |