Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Actualité

Des Parlementaires suivent une formation sur "l’Insolvabilité du commerçant au Burundi".

Publié jeudi 28 septembre 2017
parArlette Akimana
:

De mercredi 27 septembre 2017 à vendredi 29 septembre 2017, un groupe de Parlementaires burundais et de fonctionnaires du Parlement participe à une formation de renforcement des capacités sur la thématique de l’insolvabilité du commerçant au Burundi.

JPEG - 79.9 ko
Vue partielle des Honorables Députés pendant l’atelier

En effet, cette thématique fait partie d’un projet de loi déjà sous analyse à l’Assemblée Nationale. Ainsi, les commissions qui ont été saisies au fond pour analyser ce projet de loi ont été invitées à cette formation pour s’imprégner de cette matière et ainsi y apporter des amendements utiles.

Participent donc à cette formation les Députés membres de la commission permanente Justice et Droits de la Personne Humaine à l’Assemblée Nationale qui a été saisie au fond pour analyser ce projet de loi.

Il s’agit aussi des Sénateurs membres de la commission permanente Finances, elle aussi saisie au fond pour l’analyse de ce projet de loi. Les Sénateurs membres de la commission permanente Justice et Droits de la Personne Humaine participent aussi à la formation parce que leur commission a été saisie pour avis.

JPEG - 103.9 ko
Vue de profil des participants à la formation

Sont aussi invités les Parlementaires membres des Bureaux des commissions permanentes en charge du genre pour les deux Chambres du Parlement, parce que le constat est que la majorité des commerçants sont des femmes, il faut donc tenir compte du genre dans l’étude de ce projet de loi. Les fonctionnaires du Parlement qui appuient ces commissions participent aussi à la formation.

Cet atelier de formation est organisé par le Parlement burundais appuyé par la Banque Mondiale à travers le Projet de Développement Local pour l’Emploi, dans le cadre du partenariat entre les deux Institutions.

Il a été ouvert officiellement par le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA. Dans son discours d’ouverture, il a tenu d’abord à remercier la Banque Mondiale qui a accepté d’appuyer le Parlement burundais surtout en ce qui est du renforcement des capacités des Parlementaires et des fonctionnaires du Parlement.

JPEG - 78.3 ko
Le Premier Vice- Président de l’Assemblée Nationale pronoçant son discours

L’Honorable Agathon RWASA a fait savoir qu’au moment où l’esprit de mondialisation domine le monde des affaires, le Burundi doit être à jour. Il doit donc se doter d’instruments modernes et efficaces pour être compétitif dans le concert des nations. Pour y parvenir, il se doit donc de réformer et adapter son arsenal juridique régissant notamment le domaine des affaires, a –t-il ajouté.

Le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale a indiqué que c’est dans cette optique que le thème "insolvabilité du commerçant" renvoi à une matière nouvelle de portée internationale qu’il importe de bien maîtriser afin de promouvoir une compétitivité soutenue dans le Doing Business.

Il a ajouté qu’en conséquence, le climat des affaires sera amélioré d’autant plus que les investisseurs nationaux et étrangers disposeront d’un cadre légal adéquat, et que la déclaration des affaires sera désormais réaliste mais aussi la lutte contre la fuite des capitaux sera efficace.

La formation est facilitée par le Professeur Stanislas MAKOROKA qui va développer notamment des leçons en rapport avec l’insolvabilité du commerçant en général, l’état des lieux au Burundi, le concordat judiciaire et l’entreprise en difficulté, la faillite et enfin l’insolvabilité internationale.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |