Assemblée Nationale du Burundi

 

Accueil du site » Français » ACTIVITÉS » Descentes à l’intérieur du pays

Célébration du 26ème anniversaire de la charte de l’Unité Nationale ; le Premier Vice- Président de l’Assemblée Nationale a représenté le Gouvernement dans la province Bururi.

Publié mardi 7 février 2017
parFlorine Mukeshimana
:
JPEG - 46.4 ko
L’Honorable Agathon RWASA au cours de la messe

En province de Bururi, les cérémonies de célébration du 26ème anniversaire de la Charte de l’Unité Nationale ont débuté par une messe qui a été dite par le Vicaire Général Léonidas NICITEGETSE à la paroisse de Bururi. L’envoyé du Gouvernement dans ces cérémonies du Lundi 06 février 2017 était le Premier Vice- Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA. Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants Emmanuel NTAHOMVUKIYE a aussi pris part à ces cérémonies.

JPEG - 42.7 ko
Le Vicaire Général au cours de la messe

Dans son homélie, le Vicaire Général de la Paroisse Bururi s’est basé sur l’Evangile Saint Mathieu. Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous avez appris qu’il a été dit : Oeil pour oeil, dent pour dent. Eh bien moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. Donne à qui te demande ; ne te détourne pas de celui qui veut t’emprunter. » Le Vicaire Général a fait savoir que la consolidation de l’Unité Nationale doit se baser sur la lutte contre la pauvreté et le respect des biens publics. Ainsi, les chrétiens ont cette unité qu’ils ont acquise à travers le seul Dieu Créateur, qui a sauvé le monde. Les chrétiens ont donc hérité de Jésus cet l’amour qui se trouve parmi les dix commandements.

JPEG - 48.7 ko
Dépôt des gerbes de fleurs au monument de l’unité nationale

Les cérémonies se sont poursuivies au monument de l’Unité Nationale où il y a eu dépôts des gerbes de fleurs. Le Premier Vice- Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon Rwasa, accompagné du Gouverneur de la Province Bururi Christian NKURUNZIZA ont d’abord déposé les gerbes de fleurs et ont été suivis par les représentants des partis politiques.

Dans son mot d’accueil, le Gouverneur de la Province Bururi a précisé que la paix et la sécurité règnent dans toute la province même dans les quelques communes qui étaient la cible des fauteurs des troubles. Il a invité la population à saisir l’occasion de cet anniversaire de l’Unité Nationale pour se remémorer les causes des divisions qui ont pris source à l’époque coloniale. La consolidation de cette unité doit se faire à travers les travaux de développement, a déclaré le Gouverneur de la Province Bururi. Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants Emmanuel NTAHOMVUKIYE, parrain de la Province Bururi, a appelé la population à consolider la paix surtout dans les localités où il y a eu perturbation de la sécurité.

JPEG - 48.8 ko
Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale prononçant le discours du gouvernement

A son tour, le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA, a présenté le mot du Gouvernement à l’occasion de cette fête, qui a été lu dans toutes les provinces du pays. Ce mot met un accent particulier sur la bonne cohabitation qui a toujours existé entre le peuple burundais avant la colonisation, même s’ils appartenaient à différents clans. Ils se partageaient la bière, s’offraient des vaches, se mariaient entre eux, sans distinction ethnique. Mais avec la venue des colonisateurs, cette unité a été entachée par les divisions ethniques. Le Gouvernement du Burundi demande que le peuple burundais tienne compte de l’héritage de nos ancêtres.

Et pour que l’unité soit sauvegardée, il faut des enseignements en rapport avec l’unité nationale, il ne faut jamais considérer l’appartenance ethnique de son compatriote, il faut que nous soyons tous fiers d’être appelés burundais, il faut insérer le thème de l’unité dans le programme de formation patriotique mais aussi sauvegarder les bonnes coutumes et traditions qui ont caractérisé nos ancêtres. L’Honorable Agathon RWASA est également revenu sur deux éléments.

D’abord la nécessité de lutter contre la pauvreté puisque la famine ne favorise pas l’unité. Ensuite, avoir la conscience que les burundais ont de commun leur patrie. Dans ce cas, chacun doit préserver son pays a-t il ajouté. Le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale l’Honorable Agathon RWASA a enfin encouragé la population à respecter et obéir les autorités qui doivent en retour faire en sorte que le bien-être de tout citoyen soit préservé.

JPEG - 66.3 ko
les autorités chantent l’hymne nationale

Pour clôturer les cérémonies, ils ont chanté l’hymne de l’unité nationale.

 
BP 120 Bujumbura - Burundi | Tél. : +257 22 26 70 55/51 | Email : communication@assemblee.bi |